Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Basket

Basket - Équipe de France : De Colo, ego… Ces confidences de Tony Parker sur Nicolas Batum !

par J.-G.D.

Alors que Nicolas Batum n’a pas caché sa déception après le quart de finale des JO de Rio contre l’Espagne,  Tony Parker revient sur ses déclarations.

Avec la défaite de l’équipe de France de basket mercredi contre l’Espagne, les regards étaient tournés sur la dernière rencontre de Tony Parker sous le maillot tricolore. Nicolas Batum n’a pas caché qu’il était frustré de son statut et dans les colonnes de L’Équipe ce mardi, le meneur de San Antonio admet qu’il est peut-être difficile pour son coéquipier de mieux s’exprimer avec les Bleus, tout en avouant que Nando De Colo prend de plus en plus d’importance.

« Depuis l’année dernière, c’est Nando la tête d’affiche »

« Ce n’est pas facile pour Nico car, quand tu es en équipe de France, tout le monde doit faire des sacrifices. L’évolution de Nando a fait que Nico a moins de ballons et il n’y a qu’un ballon sur le terrain. Ce qu’a fait Nico pour s’ajuster en équipe de France, c’est admirable. Il a mis son ego de côté, il a tout fait pour que l’équipe de France gagne. Comme moi, toutes proportions gardées. Moi aussi j’ai mis mon ego de côté, moi aussi j’avais beaucoup de ballons, beaucoup de tirs avant. Maintenant, comme Nando monte la moitié du temps, je n’ai pas la balle sur le terrain. Je suis sur le côté et je regarde Nando jouer. Tout le monde ne peut pas tourner à 20 points de moyenne et, aujourd’hui, c’est Nando notre meilleur marqueur, c’est lui qui prend le plus de tirs et qui a le plus souvent la balle dans les mains. C’est pour ça que je comprends que Nico soit frustré. On était champions d’Europe, on était performants, on enchaînait les médailles, avec moi et Nico en tête d’affiche. Depuis l’année dernière, c’est Nando la tête d’affiche », explique TP.