Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Basket

Basket - NBA : Un ancien meneur des Spurs tacle Stephen Curry !

par La rédaction

Peu en vue lors de la défaite (97-112) des Warriors face aux Cavaliers pour le compte du match 6 des finales NBA, Stephen Curry bénéficie d'un certain répit dans les médias. C'est ce que reproche un ancien meneur des Spurs, qui ne mâche pas ses mots concernant le double MVP californien.

Double MVP en titre, Stephen Curry doit se remobiliser lors du match 6 des finales NBA. Opposés à des Cavaliers de Cleveland revigorés, les Warriors auraient pu être champions chez eux lors du « Game 5 » mais se sont inclinés sur leur parquet (97-112). Il faut dire que les Cavs ont pu compter sur les deux performances exceptionnelles de ses leaders LeBron James et Kyrie Irving, auteurs de 41 points chacun hier soir. En face, Stephen Curry, orphelin de son lieutenant Dramon Green, blessé, n’a pas tenu son rang, affichant un rendement de 25 points, 4 passes et 7 rebonds, avec seulement 38 % de réussite au tir contre 42 % en moyenne cette saison. L’occasion pour Antonio Daniels, ancien meneur des Spurs de San Antonio, de relancer le débat sur le traitement médiatique à l’égard du double MVP des Warriors.

« On ne lui dit rien ! Que dalle ! Il est épargné par les critiques »

Interrogé sur Sirius XM Radio en début de semaine, l’ancien meneur NBA s’est lâché, et a dénoncé une forme de protection dont bénéficierait le meneur de Golden State. « Pour moi, Stephen Curry est le joueur qui est constamment épargné des critiques, quelles que soient les raisons. C’est systématique, alors que s’il s’agissait d’un LeBron, d’un Kyrie ou d’un Westbrook, on ne leur laisserait aucun répit. Donc, pourquoi lui offrir cela ? Quand Curry rentre ses tirs et fait ce que lui seul sait faire, c’est un joueur totalement différent des autres, on adore voir ça. Mais quand il ne rentre pas ces mêmes tirs, on le laisse tranquillement dans cet état de confusion, alors qu’il défend moyennement, ne plante pas ses shoots et perd des ballons. Et on ne lui dit rien ! Que dalle, il est épargné des critiques », a fustigé Antonio Daniels, qui oublie peut-être que Curry évolue actuellement sur un nuage, et qu’il est difficile de critiquer qui que ce soit quand tel est le cas, à l’instar d’un Lionel Messi lorsqu’il paraissait inarrêtable avec le FC Barcelone il y a quelques années.