Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Basket

Basket - NBA : Malgré l'élimination, Kévin Durant voit grand pour son équipe !

par La rédaction

Défait pas les Warriors lors du match 7 de la finale de Conférence Ouest, le Thunder nourrira certainement de gros regrets après avoir mené 3-1 dans cette série. Déçu, Kevin durant reste tout de même fier de son équipe.

Vaincu 96-88 lors du match 7 de la finale de Conférence Ouest sur le parquet de Golden State, Oklahoma a dit adieu à ses rêves de Finale NBA dans la nuit de lundi à mardi. Alors qu’ils avaient toutes les cartes en main pour rejoindre Cleveland en finale, les joueurs du Thunder n’ont pas su conclure. Ils menaient 3-1 dans cette série et ont laissé filer les trois derniers matchs aux Warriors qui se sont qualifiés en Finale contre toute attente lundi soir. Abattu par cette défaite, Kévin Durant reste néanmoins fier de son équipe.

« Je vois des choses brillantes pour cette équipe et c’est super d’en faire partie »

« Ça fait mal de perdre… Nous voulions tout gagner. Il n’y a aucune victoire morale dans notre vestiaire. Ils nous ont battus derrière la ligne à 3 points sur les deux derniers matches alors qu’on les a dominés dans les autres secteurs (…) On prend un coup sur la tête quand on fait faute sur un tir à 3 points. Mais avec des si… Je suis en colère d’avoir perdu, mais je suis le leader de cette équipe. Je suis le leader de cette franchise et je dois représenter tout le monde. Je dois gagner avec classe et dignité et je dois aussi perdre avec la même classe et la même dignité. Bien sûr j’ai les boules. J’aurais aimé gagner. Je vais y penser pendant le reste de l’été. Mais je suis la représentation de cette équipe et quand les gens me voient, ils pensent à la franchise, donc je dois la représenter sous un meilleur jour. J’ai le sentiment de représenter beaucoup de gens en mon nom », a confié Durant qui a peut-être lâché un petit indice sur son futur lui qui sera agent libre cet été. « Nous avons tous grandi. Je pense que plus que tout, nous avons profité de l’instant. Nous sommes restés dans l’instant à chaque match. Je suis encore plus fier parce que beaucoup de ces gars n’avaient jamais joué dans une telle atmosphère avant. De Dion (Waiters) à Enes (Kanter) en passant par Andre (Roberson) et Steven (Adams). Randy (Foye) n’était jamais allé en finales de conférence Ouest et il a beaucoup joué. Anthony Morrow n’était jamais allé en playoffs, donc j’étais fier que tout le monde soit resté dans l’instant et l’ait apprécié. C’est ce dont je suis le plus fier. Je vois des choses brillantes pour cette équipe et c’est super d’en faire partie. »