Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Basket

Basket - NBA : Le retour fracassant de Curry laisse sans voix son entraîneur

par La rédaction

Lundi soir, Stephen Curry a effectué son grand retour lors du match 4 face à Portland. Et la superstar de Golden State n’a pas fait les choses à moitié…

40 points, 9 rebonds, 8 passes et un record de points en prolongation avec 17 unités, Stephen Curry est bien de retour. Il a permis à Golden State de dominer Portland sur leur parquet, 132-125 après prolongation. Peu adroit en première mi-temps, Chef Curry a pris feu en fin de match. Les Warriors ont un pied en finale de conférence et mène désormais 3-1 dans la série. Encore incertain avant le match, le double MVP a finalement pris part à la partie. Il ne devait pas jouer plus de 25 minutes, mais l’expulsion de Shaun Livingston a changé les plans de Steve Kerr, le coach des Warriors. Ce dernier est d'ailleurs toujours aussi impressionné par son meneur. 

« Je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà assisté à une telle performance individuelle »

« Je veux faire une annonce : juste au cas où, Stephen Curry va débuter le prochain match (rire). Je m’attendais à le voir rouillé au début… mais personne n’aurait pu prévoir l’explosion qu’il a connue à la fin du match. C’était… c’était dingue. L’expulsion de Shaun Livingtson nous a mis dans une situation difficile parce qu’on voulait donner 25 minutes à Steph et puis aviser en fonction de ça. J’ai été impressionné par son niveau physique plus qu’autre chose. Je lui avais demandé seulement de ne pas essayer de trop en faire, qu’il se remette dans le rythme tranquillement. Je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà assisté à une telle performance individuelle », a déclaré Kerr encore abasourdi par Curry en conférence d’après-match, dans des propos relayés par l’Équipe. Stephen Curry a admis être fatigué en fin de match, mais il se sent bien. « J’ai travaillé énormément ces trois dernières semaines. Je savais que je serais prêt une fois rétabli. Voilà tout. J’étais un peu comme engourdi sur le banc…  J’ai eu un peu de mal à trouver mon rythme, mais c’est finalement venu. Les minutes jouées ? Ça va aller. Je suis un peu à bout de souffle, mais c’est bien de rentrer à la maison et prendre un peu de repos». Golden State pourra valider son ticket pour la finale de conférence dans la nuit de mercredi à jeudi sur leur parquet.