Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Cyclisme

Cyclisme : Arnaud Démare prône l’entente cordiale avec Nacer Bouhanni !

par J.-G.D.

Alors qu'Arnaud Démare et Nacer Bouhanni seront à la lutte pour le titre mondial sur les routes du Qatar, le sprinteur de la FDJ estime que l'osmose au sein de groupe est primordiale. 

Avec Nacer Bouhanni, Arnaud Démare est la deuxième grande chance de victoire de l’équipe de France lors de la course en ligne des Mondiaux de cyclisme au Qatar. Les deux hommes ne sont pas les meilleurs amis du monde, mais dans des propos accordés à L’Équipe, le sprinteur de la FDJ explique qu’il ne fera rien pour contrecarrer les plans de son ancien coéquipier.  

« Je me vois mal lui enlever sa chance »

« On fera tous les deux notre sprint. On va accorder l'équipe pour qu'elle nous emmène tous les deux. Après, il ne faut pas tirer trop de plans sur la comète, parce qu'on ne sera sans doute pas neuf Français dans le final, ni même sept... Peut-être quatre ou cinq. Est-ce que je peux rouler pour Nacer et inversement ? C'est inenvisageable. On est tous les deux capables d'être Champion du monde. Je me vois mal lui enlever cette chance, et vice-versa. Kittel et Greipel ne vont pas s'emmener non plus. Le circuit ? Il y a de nombreuses relances à cause des ronds-points, ça va être très piégeux. Il faudra être vigilant, très vigilant, parce que tout peut se passer sur la première partie. Dans tous les cas, cela risque d'être usant, et il faudra arriver placé sur le circuit. La journée va se dérouler sur le physique et sur les nerfs », admet Arnaud Démare.