Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Cyclisme

Cyclisme : Chris Froome revient sur cette première étape de montagne de la Vuelta !

par An.B.

Alors qu’il a pris du temps sur Alberto Contador et Naitro Quintana, Chris Froome est revenu sur la première étape difficile de cette Vuelta et est satisfait de la stratégie employée dans l’ascension finale.

Cette troisième étape de la Vuelta a tenu toutes ses promesses. Les organisateurs du Tour d’Espagne voulaient créer une arrivée spectaculaire en la faisant terminer au sommet du Mirador Vixia de Herbeira, un col très court de 1,8km, mais avec des passages à 30%. C’est Alexandre Geniez, le grimpeur de la FDJ qui après avoir distancé ses partenaires d’échappée, a réussi à s’imposer sur le sommet ibérique. Mais dans la lutte pour le classement général, c’est Chris Froome encore une fois qui a réalisé la bonne opération. Le leader de la Sky, un temps distancé au début de l’ascension a réussi à reprendre du temps sur Alberto Contador (+28’’) et Nairo Quintana (+6’’). Le Britannique est revenu sur cette étape spectaculaire.

« Je pense que certains ont voulu aller trop vite »

« L'ascension pouvait s'avérer piégeuse si on l'abordait trop rapidement. Je pense que certains ont voulu aller trop vite et ont payé l'adition de leurs efforts dans les 500 derniers mètres. J'étais assez satisfait de la manière dont j'ai géré ça. J'ai couru à mon rythme. Les leaders ont pris un peu d'avance au pied de la montée, mais je suis revenu au train. C'est un effort de sept minutes, similaire au Mur de Huy, mais en plus long, je pense. Les gars ont fait du bon boulot, Kwiatkowski et Kennaugh se sont sacrifiés pour moi. Mes jambes étaient bonnes, je suis content de la situation après trois jours de course », a indiqué Chris Froome dans un communiqué fait par le Team Sky.