Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Cyclisme

Cyclisme - Tour d’Italie : Un ancien vainqueur du Tour de France conseille Christopher Froome !

par J.-G.D.

Si Christopher Froome est toujours dans l’incertitude quant à une possible participation au Tour d’Italie, Stephen Roche admet que le Britannique pourrait s’exprimer sur ce prochain Giro.

Du 5 au 28 mai prochain, le Tour d’Italie fêtera ses 100 ans. Les meilleurs cyclistes mondiaux s’aligneront ainsi sur les routes transalpines, mais la future participation de Christopher Froome reste toujours en suspens… Lors de sa chronique sur Cyclism Actu, Stephen Roche, vainqueur du Tour de France en 1987, explique que le parcours convient parfaitement au Britannique. 

« Le parcours correspond aux qualités de Froome »

« Quand on est un coureur de course par étapes au niveau de Froome et Nibali, après une victoire sur le Giro, on a toujours envie d’aller gagner un Tour de France. Parce qu’il y aura toujours des gens pour dire: "Il a gagné le Giro mais pas le Tour de France". Lorsqu’on a gagné le Tour de France, gagner le Giro est moins important car le Tour c’est le sommet. Mais des coureurs comme Froome ou Nibali se nourrissent d’ambitions et de challenges. Je pense que Froome, qui a dans son palmarès trois Tours, a peut-être envie de découvrir autre chose. On le sait que le Giro n’est pas comme le Tour. Le Giro, il y a la haute montagne, il y a le soleil certes mais il y a aussi souvent le mauvais temps car c’est au printemps. Le public peut avoir un comportement à risques. Pour vaincre au Giro, il faut savoir résister au mauvais temps. Ce qui n’est pas le cas de Chris Froome. Il n’aime pas la pluie, il n’est pas à l’aise dans les descentes et les changements de températures ne lui conviennent pas. Toutefois, quand on compare le Tour de France 2017 au Giro 2017, le parcours du Tour d’Italie correspond mieux aux qualités de Chris Froome. La Grande Boucle comporte moins d’arrivées au sommet que d’habitude alors que le Giro sera très montagneux en 2017 avec de grands cols. Alors pourquoi pas essayer une incursion au Giro au moins une fois et tenter le doublé Giro-Tour ? », assure l’Irlandais.