Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Cyclisme

Cyclisme : Chris Froome encense ses coéquipiers après la 15e étape du Tour de France !

par T.K.

Indiscutable maillot jaune après la 15e étape du Tour de France, Chris Froome (Team Sky) n’a jamais été inquiété dans une étape qui offrait pourtant des opportunités à ses rivaux…

La 15e étape du Tour de France, disputée entre Bourg-en-Bresse et Culoz (160 km), a été remportée par Jarlinson Pantano (IAM). Le Colombien a su gérer les six difficultés du jour pour piéger Rafal Majka (Tinkoff) dans un sprint à deux. Christopher Froome (Team Sky) a passé une journée tranquille, sans être attaqué. Le profil accidenté de cette 15e étape offrait pourtant un terrain de choix à ses rivaux pour tenter de le déstabiliser. Incapables de l'attaquer, la faute au train d'enfer mené par l'équipe du maillot jaune, les leaders du classement général se sont résignés, préférant conserver des forces pour la dernière semaine. Interrogé à l’issue de l’étape, Chris Froome a insisté sur la force son équipe.

« Personne n’avait les jambes pour faire la différence »

« Pour être honnête, je m’attendais à être plus attaqué, et particulièrement par l’équipe Movistar qui avait placé des coureurs dans l’échappée. Valverde a essayé quand Aru y est allé. Bardet aussi avant le haut du col. Mais c’est déjà la deuxième semaine, tout le monde est fatigué, et j’ai l’impression que personne n’avait les jambes pour faire la différence. J’ai avec moi l’équipe la plus forte que Sky ait jamais amenée au Tour de France. Mes équipiers pourraient être des leaders dans les autres équipes. Wouter Poels a gagné Liège–Bastogne–Liège, et je suis très chanceux et reconnaissant d’avoir un coureur comme lui à mes côtés, comme mes autres équipiers. Je comprends que ce soit démoralisant pour mes adversaires », a expliqué le Britannique dans des propos rapportés par L’Équipe.