Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Cyclisme

Cyclisme : Les vérités de Vincenzo Nibali après le Tour de France !

par J.-G.D.

Alors que Vincenzo Nibali a terminé 30e du classement général du Tour de France, l’Italien admet qu'il n'était pas au top physiquement. 

Si certains fondaient de nombreux espoirs sur les épaules de Vincenzo Nibali sur cette dernière édition du Tour de France, l’Italien a joué le parfait rôle de coéquipier pour Fabio Aru. Le Sicilien a finalement pris la 30e place du classement général, à plus d’une heure de Christopher Froome, et dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, l’un des leaders d’Astana explique que ses sensations n’étaient pas au rendez-vous.

« Quand le corps ne répond pas… »

« Je ne suis pas un robot. Tout le monde attend toujours beaucoup de moi, c'est normal, je le comprends. Beaucoup de fans disaient que j'étais venu sur le Tour pour le général, mais ça n'a jamais été écrit nulle part. C'est pour ça que j'ai trouvé exagéré de parler de flop après que j'ai été lâché dans le Massif Central. Je suis arrivé en France en disant clairement quels objectifs j'avais. On le dit depuis cet hiver. Évidemment oui, quelqu'un comme moi a toujours envie de jouer le général, mais quand le corps ne répond pas tu dois savoir te repositionner, bien estimer ta force, et comparer avec des objectifs tout aussi importants. Au Tour, une fois que les jambes m'ont dit non, j'ai laissé tomber le général et je me suis rendu utile pour l'équipe, pour une cause juste. À mille reprises les gars d’Astana se sont mis en quatre pour moi, et c'est beau de pouvoir leur rendre la pareille », confie-t-il.