Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Cette confidence troublante de Nibali...

par C.C.

La première étape dans les Pyrénées a tiré quelques surprises. Entre l’Isle-Jourdain et le Lac de Payolle, c’est un nouveau Britannique qui s’est imposé. L’italien Vincenzo Nibali a accusé le coup dans les derniers kilomètres.

Cette septième journée du Tour de France 2016 a été l’occasion de voir les premiers dénivelés dans les Pyrénées. L’échappée du jour a été la bonne. Formés au km 46, 29 coureurs s’échappent pour gravir le premier col, celui de l’Aspin. Le Britannique Stephen Cummings (Dimension Data) est le plus costaud dans cette échappée et part en solitaire à 27 km de la fin pour s’imposer. Le maillot jaune, Greg Van Avermaet (BMC) parti dans cette échappée à creuser un petit peu plus l’écart sur ses poursuivants. L’italien,Vincenzo Nibali (Astana) était de la partie mais a pêché dans les derniers kilomètres. Il finit 4e. 

« Je suis fatigué du Tour d’Italie »

Le vainqueur du Tour 2014, Vincenzo Nibali a réagi au micro de France TV Sport« C'était très dur dans le final. Cummings est en excellente forme. J'ai essayé de me relancer tout de suite dans l'Aspin mais je n'y arrivais pas et je me suis éteint petit à petit. Ca ne me coûtait rien de faire le grimpeur, c'est important d'essayer de gagner une étape mais beaucoup de coureurs avaient peur de moi. Sur la 8e étape, nous allons essayer de courir en équipe, Fabio Aru est dans une excellente forme. Je suis fatigué du Tour d'Italie. Jour après jour je me sens mieux. L'objectif est aussi de m'amuser ».