Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Romain Bardet revient sur son grand numéro !

par An.B.

Romain Bardet a offert ce vendredi la première victoire française sur ce Tour de France 2016 et s’est également adjugé la seconde place au classement général. Il s’exprime sur son impressionnante performance.

Il aura fallu attendre la 19ème étape pour enfin avoir une étape de montagne passionnante, et par la même occasion, la première victoire française sur ce Tour de France 2016. L’Auvergnat a réalisé un grand numéro en s’échappant avec l’aide de son coéquipier Mickaël Cherel, dans la descente de Megève. Le leader d’AG2R a notamment su profiter de la pluie qui a provoqué de nombreuses chutes dont celle du maillot jaune Christopher Frome. En plus de remporter une victoire de prestige, le coureur de 25 ans a réalisé une excellente opération au classement général, puisqu’il est passé de la cinquième à la deuxième place. Celui qui a terminé second sur le Criterium du Dauphiné 2016, réagit à sa victoire d’étape, et s’exprime sur cette deuxième place qu’il compte bien garder jusque l'arrivée à Paris.

« C'est beau le vélo à l'instinct, juste fou »

« Je suis sur un nuage. C'est beau le vélo à l'instinct, juste fou. Mika a fait un truc de fou, je ne me suis occupé de rien. Il n'y avait rien de prévu, mais juste avant la dernière descente, il m'a dit « viens, on la fait à fond et on verra bien ». On a réussi à faire un trou, et je suis revenu sur Costa. Je le connais bien, et j'étais un peu déçu qu'il ne passe aucun relais. Mais contrairement au Dauphiné, j'ai pris mes responsabilités et j'ai roulé en pensant uniquement au classement général. Au final, je fais une bonne opération et l'étape vient avec. C'est fabuleux parce que j'étais un peu frustré de ne pas pouvoir jouer d'étape jusqu'ici. Dans les derniers kilomètres je tenais un bon rythme et je savais que les autres auraient du mal à me rattraper. J'ai pu savourer, car je sais que c'est unique de vivre de tels moments, soutenu toute la journée par le public qui crie mon nom, qui le peint sur les routes ! Maintenant la consécration ce serait de terminer sur le podium à Paris, mais les écarts sont faibles. Je m'apprête à souffrir demain, mais je sais qu'en ce moment, personne n'est dans la facilité », a déclaré Romain Bardet au micro de France Télévisions