Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Bayern Munich

Bayern Munich - Polémique : Franck Ribéry revient sur son geste violent !

par A.D.

Auteur d’un mauvais geste lors de la Supercoupe d’Allemagne, Franck Ribéry avait été rappelé à l’ordre par son capitaine et son coach. Le Français du Bayern Munich est revenu sur cette mésaventure.

Franck Ribéry a vu rouge lors de la Supercoupe d’Allemagne. Le Kayser s’était rendu coupable d’un vilain coup de coude sur le défenseur de Dortmund Felix Passlack. Un mauvais geste qui l’a contraint à quitter ses coéquipiers prématurément (expulsion). Au lendemain de cette mésaventure, son capitaine Philippe Lahm et son entraineur italien Carlo Ancelotti lui avaient fortement suggéré de calmer ses ardeurs à l’avenir, afin que cela ne se reproduise pas. Interrogé par Goal, l’intéressé est revenu sur cette perte de contrôle. « En tant que joueur, il m'arrive souvent de me retrouver dans des situations d’un contre un, et c'est pourquoi je subis tout le temps des fautes, a expliqué le numéro 7 bavarois. Je ne vous dis même pas combien de coups j'ai reçus lors de ces duels, et aussi les nombreuses fois où l'adversaire a cherché à me provoquer. C'est le cas depuis que je suis professionnel. »

« Je suis émotif mais ce n’est pas négatif »

Franck Ribéry s’est justifié à sa manière. Son énergie et son style de jeu percutant seraient à l’origine de ces écarts, même s’il admet qu’il doit faire plus attention.  « C'est mon jeu de gagner les duels et de placer mon équipe en position avantageuse numériquement, a-t-il confié. Je suis reconnaissant envers notre président, Karl-Heinz Rummenigge, qui m'a soutenu dans ce débat. Parfois, ces choses-là peuvent arriver. Ça fait partie de mon caractère. Je suis émotif, mais ce n'est pas négatif. Quand je suis sur le terrain, j'ai beaucoup d'énergie en moi. Je dois faire attention. Mais ça reste difficile lorsqu'il y a tant d'agressivité dans les interventions que je subis. J'oublie ces choses rapidement. Les gens qui me connaissent savent que je suis un bon gars, avec un grand cœur. »