Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Arsenal

Arsenal - Malaise : L’énorme tacle d’Emmanuel Petit contre Wenger et Arsenal !

par T.K.

Alors que Thierry Henry a rejoint la sélection nationale de Belgique en tant qu’entraîneur adjoint, Emmanuel Petit ne comprend pas l’attitude d’Arsène Wenger envers les anciennes gloires d’Arsenal. Et il l’a fait savoir dans un tacle bien senti.

Emmanuel Petit n’a pas perdu son sens de la punchline en quittant France Télévisions pour le groupe RMC/SFR Sport. L’ancien Champion du monde 98 a été l’auteur d’une sortie pour le moins fracassante sur son ancien mentor à Arsenal (1997-2000), Arsène Wenger, lui reprochant son manque de classe envers les anciennes gloires du club londonien. Alors que Thierry Henry l’avait critiqué ouvertement sur la chaîne de télévision britannique Sky Sports, le technicien français des Gunners ne l’a pas retenu lorsque celui-ci lui a annoncé qu’il rejoignait Roberto Martinez en tant qu’entraîneur adjoint de la Belgique. Une position qu’Emmanuel Petit ne comprend pas, citant l’exemple de Patrick Vieira (40 ans), joueur phare des « Invicibles » de 2004 et qui n’a pourtant jamais eu sa chance dans l’organigramme d’Arsenal.

« Patrick Viera était extrêmement dégoûté par l'attitude de Wenger et d'Arsenal »

« Pourquoi Arsène Wenger n'a pas ouvert la porte à  Thierry Henry, Dennis Bergkamp, Patrick Vieira ou Tony Adams ? Arsène ne concevait pas que quelqu'un puisse le critiquer ouvertement à la télévision, encore moins un ancien joueur d'Arsenal. C'est bien beau de construire des statues pour commémorer les anciens joueurs du club, mais il faut aussi savoir leur ouvrir des portes pour mettre le pied à l'étrier. (…) J’étais avec Patrick (Vieira) avant qu'il parte aux USA. On était que quatre joueurs invités par lui pour la soirée organisée par Man City. J'ai parlé avec lui pendant deux heures et je peux le dire, même si ça ne va peut-être pas lui plaire, il était extrêmement dégoûté par l'attitude de Wenger et d'Arsenal », a notamment déclaré Emmanuel Petit sur SFR Sport.