Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato

Mercato : Situation rassurante pour Mandanda à Crystal Palace

par A.B.

Un nuage d’inquiétude planait il y a quelques jours au-dessus de Steve Mandanda, transféré à Crystal Palace. Annoncé comme n°2, le gardien français a réussi ses débuts sous ses nouvelles couleurs.

Les supporters de l’OM s’attendaient à une destination prestigieuse pour leur incontournable capitaine, Steve Mandanda. Au sortir de plusieurs saisons d’exception sous la tunique phocéenne, dont il a hérité du précieux brassard, le gardien français a opté pour le défi proposé par Crystal Palace. Un choix qui a pu surprendre, l’écurie anglaise n’étant pas la plus ambitieuse de Premier League, mais le marché des gardiens de but étant si particulier, Mandanda n’a pas souhaité prendre de risque. Recruté pour une poignée de millions d’euros, l’ancien havrais s’est assis dans la peau du numéro 2, laissant le Gallois Wayne Heynnessey dans son fauteuil de titulaire.

Mandanda assure et se rassure

Pour sa première sortie officielle sous le maillot de Crystal Palace, Steve Mandanda a rendu une excellente copie. Face à Blackpool, en Capital One Cup, le Français a gardé ses cages inviolées (2-0) et s’est même permis de recevoir les louanges la presse : « Le n° 2 de l’équipe de France a impressionné pour ses débuts », a écrit le London Evening Standard, rapporté par Foot Mercato. Sélectionné par Didier Deschamps, dont il sera le titulaire en équipe de France suite à la blessure de Hugo Lloris, Steve Mandanda respire. Dans l’ombre, avec patience, il va tenter de suivre l’exemple de ce même Lloris à Tottenham, qui avait attendu quelques mois avant de chiper la place de Brad Friedel. Et qui sait quelle surprise peut réserver l’équipe d’Alan Pardew après le sacre du surprenant club de Leicester ? Nourri par l’ambition du groupe Mansion, propriétaire de Casino.com et du club de Crystal Palace, l’écurie de Premier League s’est offert Christian Benteke et attend de façon imminente le Français Loïc Rémy. Des armes qui peuvent faire très mal en Premier League cette saison.