Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
  • SC Bastia
  • Bordeaux
  • SM Caen
  • Evian TG
  • EA Guingamp
  • RC Lens
  • LOSC
  • Lorient
  • OL
  • OM
  • FC Metz
  • AS Monaco
  • Montpellier
  • FC Nantes
  • OGC Nice
  • PSG
  • Reims
  • Rennes
  • ASSE
  • Toulouse FC
  • Ligue 2
  • Espagne
  • Angleterre
  • Allemagne
  • Italie

recalés

Ballon d’Or : Les grands oubliés de la liste finale

Posté le , mise à jour le
Xavi-Casillas

Le verdict est tombé ce jeudi, c'est Andrès Iniesta qui accompagnera Lionel Messi et Cristiano Ronaldo dans la liste finale du Ballon d’Or. Outre le milieu espagnol, d’autres pointures du football mondial pouvait également prétendre à paraître sur le podium. Petit tour d’horizon des recalés.

 

-Considéré comme étant le meilleur gardien au monde, Iker Casillas avait clairement une carte à jouer cette saison dans la course au trophée. Vainqueur de l’Euro avec la Roja et sacré champion d’Espagne avec le Real Madrid, le capitaine merengue ne sera pas le second portier de l’histoire à soulever le Ballon d’Or cette année après Lev Yachine en 1963.

 

-Andrea Pirlo n’était pas vraiment considéré comme un outsider sérieux pour cette édition 2012, et pourtant le métronome de la Juventus de Turin a réalisé un grand Euro en juin dernier avec la sélection italienne, qu’il avait hissé jusqu’en finale. A 33 ans, il a peut-être laissé sa dernière chance de figurer sur le podium.

 

-Le transfert de Didier Drogba vers la Chine l’été dernier n’a certainement pas joué en sa faveur, alors que l’international ivoirien soulevait quelques semaines plus tôt la Ligue des Champions avec Chelsea. Grand artisan du succès européen des Blues avec six buts inscrits durant la compétition, son efficacité n’aura finalement pas eu raison de son exil asiatique.

 

-Comment ne pas évoquer le cas Zlatan Ibrahimovic? 35 buts au compteur (toutes compétitions confondues) avec le Milan AC la saison passée, déjà 12 buts en Ligue 1 depuis son arrivée au PSG…L’international suédois avait de solides arguments à faire valoir puisqu’il reste l’un des meilleurs buteurs en activité. Son but d’anthologie face à l’Angleterre est peut-être arrivé un peu tard dans cette course au Ballon d’Or.

 

-A 20 ans, Neymar est d’ores et déjà promis à un avenir doré en Europe. Le jeune attaquant de Santos, qui a inscrit pas moins de 20 buts en 30 apparitions cette saison avec son club, fait déjà preuve d’une efficacité redoutable devant le but et son profil aurait pu faire la différence dans la course au podium. Nul ne doute que son nom aura l’occasion d’y figurer dans les années à venir, lorsque l’international auriverde traversera l’Atlantique pour faire profiter l’Europe de son talent.

 

-Finaliste des trois précédentes éditions, Xavi est très certainement le grand absent de ce trio final. Le milieu de terrain de poche du Barça, gêné par des pépins physiques cette saison, a légèrement moins brillé que par le passé en club et en sélection espagnole. Suffisant pour laisser le champ libre à son compère de toujours, Andrès Iniesta.

 

Par Guillaume de Saint Sauveur

 

Découvrez Le 10 Sport de cette semaine, en kiosques ou en ligne

Le 10 Sport

Retrouvez toute l'actualité du mercato

Retrouvez toutes les vidéos

Vous aimerez aussi…
Réagissez à cet article en laissant un commentaire