Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
  • SC Bastia
  • Bordeaux
  • SM Caen
  • Evian TG
  • EA Guingamp
  • RC Lens
  • LOSC
  • Lorient
  • OL
  • OM
  • FC Metz
  • AS Monaco
  • Montpellier
  • FC Nantes
  • OGC Nice
  • PSG
  • Reims
  • Rennes
  • ASSE
  • Toulouse FC
  • Ligue 2
  • Espagne
  • Angleterre
  • Allemagne
  • Italie

Confiance

EDF : Benzema va-t-il plonger ?

Posté le , mise à jour le
Karim Benzema

Karim Benzema, bon dans le jeu et auteur de deux passes décisives mais d’aucun but pour l’équipe de France à l’Euro, va devoir claquer pour éviter que ne s’installe une crise de confiance.

 

Confiance, élément vital
Karim Benzema a disputé 3 matchs préparatoires à l’Euro 2012 puis 2 rencontres en phase finale de la compétition. Son bilan est de deux buts. Pour certains, il est trop maigre. Ses décrochages seraient trop fréquents et son entente avec Ribéry à peaufiner. Malgré ses deux passes décisives, il pourrait souffrir d’une carence de confiance. « Même s’il a été très bon dans le jeu courant, il peut commencer à gamberger, nous faisait savoir Daniel Bravo dès le coup de sifflet final. Pour un buteur, c’est vital de marquer, même un tout petit but ».

 

L'antécédent Guivarc'h
Tant que l’équipe de France ne perd pas et avance, pourquoi devrait-on s’inquiéter du manque d’efficacité de notre attaquant n°1 ? Laurent Blanc ne semble pas y accorder une importance énorme puisque Benzema rayonne dans le double rôle du dernier passeur et du premier défenseur. L’exemple de Stéphane Guivarc’h en 98 suffit à comprendre cette position. « On voit qu’il a ce besoin de décrocher, c’est peut-être aussi parce qu’il sait qu’il a des joueurs talentueux comme Cabaye ou Nasri pour prendre son relais », poursuit notre consultant. Un « sacrifice efficace », en somme.

 

Giroud au relais ?
Pour faire souffler Benzema, Blanc pourrait être tenté de faire appel à Giroud contre la Suède mais cela représenterait le risque de « désavouer » son joueur vedette. L’avantage serait toutefois de donner un second souffle à l’attaque bleue, qui souffre d’un manque de hauteur et de « position haute ». Devant l’Ukraine, KB9 a, par exemple, eu un positionnement moyen plus bas que celui de Ribéry ! « Benzema n’est pas un vrai joueur de surface », affirmait il y a peu Rudi Garcia. Il n’a pas tort. La question est de désormais savoir si Benzema peut raisonnablement continuer à ne pas marquer tout en restant indispensable et serein. 

Le 10 Sport

Retrouvez toute l'actualité du mercato

Retrouvez toutes les vidéos

Vous aimerez aussi…
Réagissez à cet article en laissant un commentaire