Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
  • SC Bastia
  • Bordeaux
  • SM Caen
  • Evian TG
  • EA Guingamp
  • RC Lens
  • LOSC
  • Lorient
  • OL
  • OM
  • FC Metz
  • AS Monaco
  • Montpellier
  • FC Nantes
  • OGC Nice
  • PSG
  • Reims
  • Rennes
  • ASSE
  • Toulouse FC
  • Ligue 2
  • Espagne
  • Angleterre
  • Allemagne
  • Italie

Tant qu'ils seront là...

EDF : Lloris était-il le bon capitaine ?

Posté le , mise à jour le
Hugo Lloris

Si quelques joueurs de l’équipe de France ont fauté durant cet Euro, c’est peut-être aussi parce qu’il manquait un vrai capitaine. De quoi remettre en cause Lloris ?

 

Samir Nasri qui multiplie les écarts, Hatem Ben Arfa qui trifouille son portable dans le vestiaire, Jérémy Ménez et Yann M’Vila pas vraiment irréprochables. Plusieurs joueurs ont emprunté des mauvais chemins durant cet Euro. Et s’ils l’ont fait, c’est peut-être aussi parce que personne n’a été là pour les calmer. Pour Louis Nicollin, qui s’est exprimé sur RTL, c’est très clair. « On n'a pas assez de couilles. On ne les bouge pas comme il faut. Dans la vie, tu réussis si tu commandes bien les gens. Là, il n'y a pas de capitaine, de commandant, de colonel. Il y a le général Noël Le Graët. J'espère qu'il en tirera les conséquences. Il a du pouvoir. » En attendant les décisions de Le Graët, l’équipe de France, à l’Euro, était censé avoir quelques patrons. Laurent Blanc, évidemment, mais aussi Hugo Lloris. Propulsé capitaine par Laurent Blanc, Lloris a-t-il assumé sa tâche ? Pour Michel Hidalgo, qui répondait aux questions du 10 Sport, ce n’est pas vraiment le cas. « Personne n’est au-dessus des autres, il n’y a pas de capitaine. Lloris dit lui-même qu’il n’est pas un chef. Blanc doit trouver son capitaine mais des trentenaires comme Malouda vont partir. Il faut faire quelque chose dans le vestiaire. »

 

Même Deschamps n'aurait pas fait mieux que Lloris
Un vestiaire où Hugo Lloris a eu beaucoup de mal à se faire respecter. Le gardien des Bleus et de l’OL a eu par exemple des difficultés à encaisser la réaction méprisante de Jérémy Ménez, après que Lloris lui ait demandé de sérieusement se bouger dans le replacement défensif. Mais pour Daniel Bravo, ce n’est pas la personne Lloris le problème. « Lloris, c’est un excellent capitaine. Ce n’est pas un problème Lloris, c’est un problème avec cette génération de joueurs qui n’acceptent pas la critique ! On pourrait mettre n’importe qui, ce serait pareil. » Pour Bravo, une seule solution pour changer quelque chose. Mais elle est un peu violente... « A la limite, il faudrait un mec comme Desailly qui dise « si tu ne respectes pas les anciens, on t’emplâtre ». Avant, il y avait presque une menace physique des anciens vers les plus jeunes, mais au moins il y avait du respect. Ce ne serait pas une solution, mais c’est la seule. Ce n’est pas un problème de capitaine mais de génération. » Lloris, Ribéry, Cabaye ou n’importe qui d’autres. En résumé, tant que le ménage ne sera pas fait en profondeur, le capitaine pourra être n’importe qui... Même le plus prestigieux. « Même un mec comme Didier Deschamps, dans l’équipe d’aujourd’hui, il n’aurait aucune autorité ! », conclut Bravo.

Le 10 Sport

Retrouvez toute l'actualité du mercato

Retrouvez toutes les vidéos

Vous aimerez aussi…
Réagissez à cet article en laissant un commentaire