Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Équipe de France

Équipe de France : Zidane, Iniesta, Ronaldo… Barthez émet encore un doute pour Griezmann…

par A.M.

Alors qu’Antoine Griezmann a été l’une des attractions de la saison, Fabien Barthez réclame qu’on lui laisse le temps de progresser.

Exceptionnel cette saison avec l’Atlético Madrid, Antoine Griezmann a confirmé à l’Euro lors duquel il a terminé meilleur joueur et meilleur buteur avec six réalisations. L’équipe de France se cherchait un leader, elle l’a trouvé. Orphelins de Zinedine Zidane, les Bleus ont peut-être enfin déniché son successeur avec l’attaquant de l’Atlético Madrid. Toutefois, Fabien Barthez demande du temps et espère que le Colchonero confirmera dans les années à venir.

« Laissons-le grandir lors des deux années à venir »

« À vingt-cinq ans, Zizou ne tirait pas l’équipe de France. C’était l’année après l’Euro 96. En revanche, la saison suivante, il nous a gagné la finale de Coupe du monde. Ça, c’est un leader! Mais, pour en arriver là, il a bossé comme un fou à la Juventus, se construisant la caisse physique obligatoire pour le top niveau. Zizou ne parlait pas en dehors, mais, sur le terrain, beaucoup. Il fallait lui donner la balle, sinon... Des indices révèlent que Griezmann pourrait prendre une envergure plus large. Son sang-froid sur le penalty contre l’Allemagne, par exemple. Mais deviendra-t-il un Iniesta, qui boostait le jeu de l’Espagne ? Un Cristiano Ronaldo, qui a hissé le Portugal en finale de l’Euro ? Il n’en est pas encore là. Laissons-le grandir lors des deux années à venir », confie l’ancien gardien des Bleus dans des propos accordés à France Football.