Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Real Madrid

Real Madrid : Cet avertissement lancé à Raphaël Varane !

par T.K.

Titulaire et buteur avec le Real Madrid lors du match nul face au Borussia Dortmund (2-2) en Ligue des Champions, Raphaël Varane peut devenir le futur patron de la défense de Zinédine Zidane selon un journaliste espagnol, mais à une condition…

Auteur d’un match plein face au Borussia Dortmund au sein de la défense centrale du Real Madrid en Ligue des Champions (2-2), Raphaël Varane (23 ans) a rassuré son entraîneur, Zinédine Zidane, mais également les supporters et les observateurs du club merengue. Critiqué pour son manque d’autorité, le Français a répondu à ses détracteurs de la meilleure des manières en livrant une prestation solide en défense, mais également devant, en inscrivant le deuxième but des Madrilènes (2-1, 68e). Pour Antonio Romero, journaliste espagnol officiant à la Cadena SER et pour le quotidien AS, l’international tricolore a livré un « match exceptionnel », mais doit confirmer dans la durée et se montrer régulier s’il veut devenir « l’âme de la défense merengue »…

« Quand il joue comme hier (mardi), il paraît intouchable, mais… »

« Ce n’est pas facile de voir un défenseur dans le monde capable de gagner un duel en vitesse avec Aubameyang comme l’a fait Raphaël Varane. Hier (mardi), il a voulu démontrer ses qualités exceptionnelles au cours d’un match très compliqué pour un défenseur central. Il doit maintenant trouver la régularité pour exploiter tout son potentiel et pas seulement enchaîner deux matches de très haut niveau. Le Varane de Dortmund peut être le nouveau patron de la défense du Real pendant beaucoup d’années, mais il doit montrer sa meilleure version avec plus de constance et d’autorité. (…) Quand il joue comme hier (mardi), il paraît intouchable, mais l’équipe s’est longtemps passée de lui. La question est de savoir s’il veut rester en tant que bon défenseur central à Madrid ou s’il veut devenir l’âme de la défense merengue. Tout dépend de sa volonté… », a ainsi déclaré Antonio Romera dans les colonnes de AS.