Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
  • SC Bastia
  • Bordeaux
  • SM Caen
  • Evian TG
  • EA Guingamp
  • RC Lens
  • LOSC
  • Lorient
  • OL
  • OM
  • FC Metz
  • AS Monaco
  • Montpellier
  • FC Nantes
  • OGC Nice
  • PSG
  • Reims
  • Rennes
  • ASSE
  • Toulouse FC
  • Ligue 2
  • Espagne
  • Angleterre
  • Allemagne
  • Italie

Effrayant !

La vérité sur le malaise de Ronaldo en 98

Posté le , mise à jour le
Ronaldo

Peu d’heures avant la finale de la Coupe du monde 1998, Ronaldo avait été admis en urgence à l’hôpital. Une crise d’épilepsie était évoquée mais la vérité est plus effrayante.

 

Bruno Caru, président de la société italienne de la cardiologie du Sport et à l’époque l’un des collaborateurs du Dr. Volpi en charge de Ronaldo à l’Inter Milan, avance une hypothèse inquiétante pour expliquer le malaise du Brésilien à quelques heures de la finale de la Coupe du monde 1998 en France.

 

Selon le médecin italien, Ronaldo n’a pas fait de crise d’épilepsie mais une crise cardiaque ! « Roberto Carlos a vu Ronaldo en train d'avoir des convulsions et a émis l'hypothèse d'une crise d'épilepsie. Ronaldo a été transporté à l'hôpital et a subi une batterie de tests neurologiques. L'électro-cardiogramme n'a pas été analysé comme il se doit. En vérifiant le dossier avec attention, une fois à l'hôpital, il avait 18 pulsations par minute. Cela signifie qu'au moment de la crise, le cœur  s'était arrêté de battre. Donc les médecins français se sont entêtés et se sont fiés au diagnostic de la crise d'épilepsie émise par Roberto Carlos et non par un médecin. »

 

Ronaldo a fait une attaque cardiaque en 1998 !
Au-delà des attaques de Caru envers les médecins français, le cardiologue explique comment Ronaldo est parvenu à disputer une finale de Coupe du monde après cet accident cardiaque : « Ils ont donné un médicament très puissant, bon pour l'épilepsie mais pas recommandé pour les problèmes cardiaques. Ils ont donné un sédatif très lourd, le Gardenale, qui a été utilisé par Marylin Monroe pour se suicider. Ce sédatif réduit et inhibe fortement l'activité cérébrale. C'est ce qui explique la prestation plus que décevante de Ronaldo en finale. Cela explique aussi les images du joueur qui, le lendemain, descend de l'avion de retour au Brésil en titubant comme s'il était ivre. »

 

A lire aussi : Fabregas dévasté par un drame

Le 10 Sport

Retrouvez toute l'actualité du mercato

Retrouvez toutes les vidéos

Vous aimerez aussi…