Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
  • SC Bastia
  • Bordeaux
  • SM Caen
  • Evian TG
  • EA Guingamp
  • RC Lens
  • LOSC
  • Lorient
  • OL
  • OM
  • FC Metz
  • AS Monaco
  • Montpellier
  • FC Nantes
  • OGC Nice
  • PSG
  • Reims
  • Rennes
  • ASSE
  • Toulouse FC
  • Ligue 2
  • Espagne
  • Angleterre
  • Allemagne
  • Italie

Il connaît bien Gignac

Baup : ses précédents croustillants avec l’OM

Posté le , mise à jour le
Elie Baup Valbuena

Elie Baup aurait de grandes chances d’être nommé, ce soir ou demain, à la tête de l’Olympique de Marseille. En même temps, OM et Baup ont toujours été très liés...

 

2004, quand l’OM l’a rendu fou
Le 17 octobre 2004, Elie Baup est exclu à l’occasion d’une rencontre opposant Saint-Etienne, qu’il dirige à l’époque, à... l’Olympique de Marseille. Le coach à casquette, que l’on sait pourtant assez mesuré, est tout simplement sorti de ses gonds, en s’en prenant notamment au corps arbitral qui a accordé quasiment cinq minutes de temps additionnel à l’OM, leur permettant d’égaliser dans les derniers instants par l'improbable Koke (score final 1-1). « Déhu et Compan étant entrés en même temps. Il n'aurait dû décompter que deux minutes trente pour les remplacements et ne donner que quatre minutes en tout », expliquait Baup à l’époque. Mais les explications n’ont pas suffi. Baup a pour cet écart de conduite été condamné à deux matchs fermes d'interdiction de banc de touche et de vestiaire d'arbitres, pour son comportement désobligeant vis-à-vis du corps arbitral.

 

2007, quand il a déjà failli venir
Elie Baup est nom régulièrement évoqué quand un banc se libère en Ligue 1, mais souvent histoire de faire grossir la liste. En revanche, en 2007, il y avait bien eu du sérieux. A l’époque, l’OM cherchait un successeur à Albert Emon et a pensé très sérieusement à Elie Baup, alors en poste à Toulouse. Sauf qu’Olivier Sadran, déjà président du TFC à l’époque, n’était pas vraiment chaud pour le lâcher. « Il a un contrat et comme il se sent bien ici, il sera toujours là la saison prochaine. Que l'OM s'intéresse à lui, c'est bien. Mais je n'ai reçu aucun fax pour fixer le montant de son transfert... » avait alors déclaré Olivier Sadran.

 

Gignac, un cas particulier
Elie Baup qui débarque à l’Olympique de Marseille, c’est aussi l’occasion de retrouvailles avec André-Pierre Gignac qu'il a déjà dirigé à Toulouse. Un Gignac qu’il avait eu bien du mal à utiliser correctement, puisqu’il avait tenté le pari de le positionner sur le côté droit, la place d’avant-centre étant dévolue à Elmander. Pas vraiment une réussite. Il y a quelques temps, le consultant Baup mettait la pression sur Gignac, à qui il demandait de passer un cap. « L’OM a besoin d’un grand buteur. Gignac est reparti pour ça. Mais c’est encore insuffisant. Il doit donc désormais enchaîner comme ses autres coéquipiers de l’attaque. Il doit être dans un objectif de 15 buts en fin de saison. Une grande équipe a besoin d’un grand buteur. Pour l’instant, l’OM ne l’a pas encore. »

 

Baup est un petit cachottier
Elie Baup est cité depuis quelques jours comme piste potentielle pour être entraîneur de l’Olympique de Marseille et la probable annonce de sa venue vient confirmer ses rumeurs. On soupçonne donc Elie Baup de nous avoir joué un peu de pipeau quand, il y a quelques jours, il assurait au micro de RMC qu’il n’avait « eu aucune approche directe de la part de l’OM. » Néanmoins, Baup n’a pas voulu dire qu’il ne souhaitait pas le poste : « Suis-je intéressé ? Attendez que le départ de Deschamps soit officialisé. Aujourd’hui, il est toujours à Marseille. »

Le 10 Sport

Retrouvez toute l'actualité du mercato

Retrouvez toutes les vidéos

Vous aimerez aussi…
Réagissez à cet article en laissant un commentaire