Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tacle direct

OM : Dugarry taille les supporters

par La rédaction OM : Dugarry taille les supporters

L’avis de Christophe Dugarry commence à avoir un certain poids dans le PAFF, paysage audiovisuel footballistique français. Sur le plateau de l’émission Les Spécialistes, sur Canal+ Sport, l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille a donné son avis concernant l’affaire Anigo-Deschamps, qui agite la Canebière depuis vendredi dernier. Dans ce dossier, Dugarry ne se prononce pas sur le clan qu’il pourrait choisir. Pas assez calé sur les coulisses, il préfère rester prudent mais offensif, comme à son habitude. « Deschamps et Anigo ont rarement été d’accord mais là, on s’attaque à l’homme. De son côté, Deschamps accuse de lui savonner la planche, d’être un traître. Anigo, lui, l’accuse d’être une pleureuse. Il va falloir appeler les pompiers. Pour moi, on est arrivé à un point de non-retour. Désormais, c’est à Labrune de trancher tout ça. C’est une évidence ».

Un référendum ou des primaires pour trancher le litige ?
Calmé par Laurent Paganelli, qui pense que seuls les supporters du club phocéen peuvent trancher ce litige, Dugarry s’est alors emporté. « Tout n’est pas parfait à l’OM. Il y a eu des dossiers très mal gérés, comme les vrais faux départs de Niang, Ben Arfa, Niang, Gignac ou Lucho. Mais dans cette affaire, Labrune doit agir. S’il prend une décision qui ne convient pas aux supporters, il va se passer quoi. Des émeutes ? Un référendum ? des primaires ? Dans une situation aussi importante, l’avis des supporters ne doit pas être pris en compte, ce n’est pas possible. Si ce sont les supporters qui décident de la position finale, c’est dramatique pour le club ». Voilà qui a le mérite d’être clair.