Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - OM

OM - Polémique : Frank McCourt répond ouvertement à ses détracteurs !

par J.-G.D.

Alors que Frank McCourt a souvent été critiqué pour sa gestion des Los Angeles Dodgers, le nouveau propriétaire de l’OM revient sur ses détracteurs.

Si Frank McCourt sera bel et bien le futur actionnaire principal de l’Olympique de Marseille, l’homme d’affaires n’est pas un inconnu aux yeux des supporters des Los Angeles Dodgers. Ancien propriétaire de la franchise de MLB (Major League Baseball), l'Américain a souvent été critiqué pour sa gestion chaotique, mais dans les colonnes de La Provence ce dimanche, le multimilliardaire évoque sa décision de vendre la formation californienne. 

« La décision de vendre le club a été difficile »

« Vous avez été beaucoup critiqué aux États-Unis lorsque vous étiez propriétaire des Dodgers. Comprenez-vous ces attaques ? Je comprends. Si vous regardez la situation, vous constaterez que les critiques ont été émises dans des périodes difficiles, durant les dernières années. Quand j'ai acheté le club, il n'allait pas très bien. Financièrement, il était classé dernier de tous les clubs de la MLB. La marque en souffrait. Entre 2004 et 2009, nous avons été capables de retourner complètement la situation. Nous sommes passés du statut de club le moins performant financièrement à celui de plus performant. Cela a été mis en évidence par la somme record pour laquelle je l'ai vendu (2,15 milliards de dollars). La marque a été restaurée et a retrouvé ses lettres de noblesse. Les fans ont retrouvé les raisons de s’enthousiasmer. Les spectateurs sont revenus au stade. C'était une superbe époque. Malheureusement, j’ai rencontré des problèmes dans ma vie personnelle. Quand c'est arrivé, ce fut le point de rupture. Les choses ont radicalement changé. Il faut séparer la période d'avant 2009 et celle concomitante à mon divorce. La décision de vendre le club a été difficile mais nécessaire. J'en ai donc tiré des enseignements », assure Frank McCourt.