Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
  • SC Bastia
  • Bordeaux
  • SM Caen
  • Evian TG
  • EA Guingamp
  • RC Lens
  • LOSC
  • Lorient
  • OL
  • OM
  • FC Metz
  • AS Monaco
  • Montpellier
  • FC Nantes
  • OGC Nice
  • PSG
  • Reims
  • Rennes
  • ASSE
  • Toulouse FC
  • Ligue 2
  • Espagne
  • Angleterre
  • Allemagne
  • Italie

Ultimatum

PSG : Le Qatar met la pression sur Leonardo

Posté le , mise à jour le
Leonardo

Le PSG éliminé en Coupe de la Ligue, Leonardo -le directeur sportif du club de la Capitale- se maintient dans une position inconfortable vis-à-vis du Qatar. S'il a toujours la confiance du Prince Tamim Al-Thani, rien n'indique cependant qu'il la conserve encore longtemps.

 

Leo relativise l'élimination
Un brin parano, le 11 novembre dernier, lorsqu'il s'était entêté à fustiger l'arbitrage de M. Turpin après le nul du PSG à Montpellier (1-1), Leonardo a repris la parole pour (re)défendre l'équipe de Carlo Ancelotti. Cette fois-ci, le directeur sportif a tenu à atténuer la portée de l'élimination en quarts de finale de la Coupe de la Ligue contre Saint-Etienne (0-0, 3-5 aux t.a.b). Quitte à en rajouter un peu sur la prestation réelle du collectif parisien : « Quand on est éliminés, c’est toujours une déception, mais je n’ai rien à reprocher aux joueurs. Le match a été totalement contrôlé par le PSG pendant cent vingt minutes. En fin de compte, ça se joue sur un tir au but, a-t-il regretté, quelque peu résigné. C'est peu la fatalité du football. »

 

QSI s'impatiente
Avec ce discours, Leonardo ébauche -semble-t-il- une stratégie de défense vis-à-vis de son actionnaire. Car le Brésilien le sait, le cheick Tamim Al-Thani est venu pour briller en Ligue 1, et encore plus en Ligue des Champions. Et l'ex-entraîneur de Milan AC et de l'Inter n'ignore pas que ce dernier s'agace de voir le PSG buter, régulièrement, sur des clubs aux moyens considérablement inférieurs.

 

Une absence de retour sur investissement
Ainsi, comme nous l’évoquions dans Le 10 Sport du 22 novembre, relayé ce jeudi par L'Equipe, le Prince en serait fortement contrarié, faisant monter de plusieurs crans la pression sur le tandem Ancelotti-Leonardo. Sur Ancelotti, d'abord, pour son incapacité à mettre en place les fondations d'une équipe solide et tournée vers l'attaque. Sur Leonardo, ensuite, pour certains choix de recrutement peu judicieux, en attestent les Lugano (3 M€), Pastore (42 M€) ou encore Van der Wiel (8-10 M€), pour ne citer qu'eux. Ces temps-ci, Doha s'interroge... et une nouvelle saison sans titre ne peserait définitivement pas en faveur du proche de Nasser Al-Khelaïfi.

 

Retrouvez l'intégralité du dossier sur Leonardo dans Le 10 Sport de cette semaine, en kiosques ou en ligne

Le 10 Sport

Retrouvez toute l'actualité du mercato

Retrouvez toutes les vidéos

Vous aimerez aussi…
Réagissez à cet article en laissant un commentaire