Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

Ludogorets/PSG : Les notes des Parisiens !

par A.M.

Vous avez manqué la victoire du PSG contre Ludogorets (3-1) pour le premier match de la Ligue des Champions ? La rédaction du 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé de la prestation des Parisiens !

Aréola (7) : Un match un peu bizarre pour le nouveau numéro 1 du PSG. Très peu inquiété en première période, il est abandonné par son mur sur l’ouverture du score des locaux. En seconde période, il permet aux siens de rester dans le match en sortant un penalty. Rassurant dans ses prises de balle, il a été décisif.

Maxwell (5) : Peu mis en danger défensivement, le Brésilien est toutefois à l'origine de la faute qui offre le coup franc qui permet à Ludogorets d’ouvrir le score. Offensivement, il a également été à la peine et ses centres beaucoup moins précis que ces dernières semaines. Layvin Kurzawa, de retour de blessure pourrait récupérer son poste.

Thiago Silva (5,5) : Apparu un peu plus tendu qu’à l’accoutumée en première période, le capitaine parisien a semblé bien plus en jambe et plus agressif lors du second acte en remportant plus de duels et montant en puissance dans le sillage de son équipe.

Marquinhos (5,5) : À l’image de son partenaire en charnière centrale, l’ancien Romain a mis du temps à rentrer dans son match bien qu’il ait peu été mis en danger, notamment en seconde période. Plus solide également après le repos.

Aurier (4) : Très discret sur le plan offensif, Serge Aurier n’a pas non plus été très à l’aise défensivement. Il fait notamment une énorme erreur sur une mauvaise passe de la tête dans sa surface sur laquelle il renvoie le ballon dans l’axe et engendre indirectement un penalty. Ses affaires extrasportives ont dû peser dans sa tête.

Thiago Motta (5) : En difficulté depuis plusieurs semaines avec notamment une énorme boulette contre Toulouse, l’Italien a tenté de jouer juste et simple en se contentant de relancer court la plupart du temps sur Verratti. Dès qu’il a tenté d’allonger le jeu, il a été en difficulté. C’est aussi lui qui provoque le penalty bien qu’Aurier soit le principal responsable.

Verratti (6) : Pour son retour, l’Italien est apparu en forme avec d’entrée un geste technique dont il a le secret. Par la suite, il a essayé de donner de l’impulsion au jeu en se montrant très imprécis dans le jeu long en première période. Malgré tout, c’est lui qui débloque la situation en servant magnifiquement Blaise Matuidi pour l’égalisation du PSG. Remplacé par Grzegorz Krychowiak (non noté) à la 80e minute.

Matuidi (5,5) : Très volontaire, l’international français a été l’un des rares à offrir des solutions dans la profondeur en première période. C’est d’ailleurs lui qui égalise pour le PSG quelques minutes avant la mi-temps. Son déchet technique a toutefois été une nouvelle fois visible notamment sur une passe en retrait mal ajustée qui a offert un contre dangereux aux Bulgares, mais également en ratant une énorme occasion sur une offrande de Cavani. Bref Matuidi a fait… du Matuidi.

Di Maria (4,5) : À l’image de ses dernières prestations, l’Argentin a connu énormément de déchet technique dans la passe. Peu en réussite sur ses frappes qui frôlent les montants par deux fois, il manque de conviction sur un tir du droit trop peu appuyé. Il offre toutefois à Cavani le premier de ses deux buts d’un coup franc bien frappé. Trop peu par rapport à ce que l’on attend de l’ancien Madrilène. Remplacé en toute fin de match par Jonathan Ikoné (non noté).

Lucas (6) : Très volontaire, Lucas Moura est monté en puissance au fil du match. Multipliant les appels, le Brésilien a fini par user la défense bulgare par son activité. En seconde période, il offre le troisième but à Edinson Cavani après un beau débordement et une passe en retrait bien ajustée. Match convaincant pour l’ancien joueur de Sao Paulo.

Cavani (7) : Invisible en première période avec seulement 11 ballons touchés, Edinson Cavani a très peu et très mal été servi par ses coéquipiers. Mais en seconde période, la donne a changé. Auteur d’un doublé grâce à un but de la tête et une déviation au premier poteau, l’Uruguayen a tiré son équipe d’un sacré bourbier. Il aurait également être passeur décisif si Blaise Matuidi n’avait pas manqué son offrande. Bon pour la confiance. Remplacé dans les arrêts de jeu par Jean-Kevin Augustin (non noté).