Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG - Clash : Nicollin démonte Aulas et assure la défense d’Al-Khelaïfi !

par M.E.

Les détracteurs du PSG version QSI sont nombreux en France. Mais Louis Nicollin a défendu Nasser Al-Khelaïfi après les nouvelles attaques de Jean-Michel Aulas sur les indemnités livrées à Laurent Blanc.

Laurent Blanc, en discussion avec le Paris Saint-Germain, semble parti pour laisser sa place sur le banc à Unai Emery. Le Français ne devrait pas être attristé puisqu’il pourrait toucher presque 25M€ d’indemnités de licenciement, charges comprises. Une situation qui révolte Jean-Michel Aulas. « On est dans un contexte déraisonnable avec le PSG, qui porte atteinte à l’image et l’éthique de la Ligue 1. Quand je vois le montant du licenciement de Blanc, qui atteint le chiffre d’affaires de la plupart des clubs de Ligue 1… Les indemnités évoquées pour Laurent Blanc sont indécentes », pestait mardi le président de l’OL en conférence de presse.

« Qu’est-ce qu’il nous emmerde ' »

Si Nasser Al-Khelaïfi a répondu à son homologue rhodanien, Louis Nicollin a lui aussi tenu à remettre en place le patron de la maison lyonnaise dans son style si particulier. « Aulas qui prend Gourcuff à 500 000 euros par mois, ce n’est pas indécent ça aussi ? Qu’est-ce qu’il nous emmerde ? Laissez-les tranquilles ! Ces types Jean-Louis (Gasset) et Laurent (Blanc), ils signent au PSG et ils resignent. Le chef là-bas, le calife, le prince des princes, il décide de les virer. Nasser était obligé de les virer. Ils payent, c’est comme ça. Si Aulas vire un type, il sera bien obligé de le payer. « C’est indécent » et alors ? Ils en donneront la moitié aux impôts, ça fera du bien aux finances. Aulas, qu’est-ce qu’il vient mettre son grain de sel ? Oui, moi c’est mon pote, je l’aime beaucoup. Mais des déclarations comme ça, ça ne sert à rien », a ainsi déclaré le président de Montpellier sur RMC.