Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG - Malaise : Emery, clash… Les révélations de Daniel Riolo sur Ben Arfa !

par G.d.S.S.

Écarté du groupe du PSG par Unai Emery pendant environ un mois, Hatem Ben Arfa a semble-t-il fait l’objet d’un certain malaise avec le technicien espagnol. Daniel Riolo dévoile ses informations à ce sujet.

« Ben Arfa ? Il n’y a pas de problème… La presse française est friande de polémique (…) Les journalistes font vraiment une fixation sur ça mais tout se passe bien avec Hatem », lâchait Thomas Meunier mardi sur son coéquipier du PSG Hatem Ben Arfa, très médiatisé pendant un mois avec sa mise à l’écart. Dans son édito du jour sur RMC, Daniel Riolo assure la défense d’Unai Emery sur ce dossier épineux et lâche ses informations sur la chronologie des faits de ce feuilleton Ben Arfa au PSG.

Un accrochage entre le conseiller de Ben Arfa et Emery ?

Daniel Riolo fait notamment état d’une sérieuse mise au point entre Michel Ouazine, conseiller de longue date d’Hatem Ben Arfa, et l’entraîneur espagnol du PSG : « Emery découvre que la France est folle de Ben Arfa. Il ne le met pas dans l’équipe, pas sur le banc. Il regarde le CV du joueur et ne comprend pas. Quand il le récupère dans le groupe cet été, Ben Arfa affiche des résultats aux tests physiques comme jamais il n’en a vu dans sa carrière d’entraîneur. Il ne voit surtout pas un crack. Il découvre aussi que le vestiaire fuite. Le conseiller de Ben Arfa, Michel Ouazine est très sympa mais parle beaucoup aux journalistes. Il est tellement en colère de voir son protégé hors du groupe, qu’il invente des histoires comme celle qui veut qu’Emery ait dit un jour « tu n’es pas Messi » ! Faux ! Je mets au défi quiconque de prouver le contraire. Ce qui est vrai, c’est qu’Emery et Ouazine vont s’attraper. L’échange est vif. Emery reproche au joueur de ne pas lâcher le ballon et ne pas assez bosser. Les journalistes de l’Equipe et du Parisien se régalent des mots du conseiller de Ben Arfa. Le « story-telling » est lancé. Il faut dégommer Emery ».