Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG - Malaise : «Kimpembe ? Un moment donné il faut dire stop»

par A.M.

Alors que Presnel Kimpembe a prolongé son contrat après de longues négociations, Dominique Séverac regrette que le PSG ait cédé dans ce dossier.

Très utilisé un début de saison par Unai Emery, Presnel Kimpembe entre moins dans la rotation depuis quelques rencontres. S’il est le troisième défenseur central dans la hiérarchie, le jeune parisien était en conflit avec sa direction pour sa prolongation. Finalement, Kimpembe a été prolongé avec un salaire a la clé de 170 000€ par mois. Un montant qui choque Dominique Séverac.

« Il faut savoir être ferme »

« Je comprends bien que le PSG ne pouvait le laisser à 8000€/mois, qu’il avait des propositions à 250/300.000… Mais 14 matches de L1 = 170.000€… à un moment donné il faut dire stop. Vous savez seulement au bout de 14 matches ce qu’un joueur va devenir ? Tant pis si c’est un produit de la formation, il y a une question d’image. Il faut savoir être ferme. Là, ça fait 80.000€ d’écart avec Rabiot, il ne peut pas y avoir cet écart de salaire entre les deux… Le PSG pouvait trouver un autre défenseur », lance le journaliste du Parisien sur le plateau de la Chaîne L’Équipe.