Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG - Malaise : Trapp, Aréola… Comment Unai Emery est devenu «dingue» !

par A.M.

Alors qu’Unai Emery a tardé à faire son choix entre Kevin Trapp et Alphonse Aréola, le technicien basque a été visiblement très énervé que sa décision soit révélée dans la presse.

Arrivé cet été pour succéder à Laurent Blanc, Unai Emery suscite le débat. C’est le moins que l’on puisse dire. Sa méthode et surtout ses choix ont fait parler. La mise à l’écart d’Hatem Ben Arfa durant quatre rencontres n’a pas été comprise tandis que sa longue hésitation pour le poste de numéro 1 dans les buts a également fait débat. Si Kevin Trapp a été titularisé pour le Trophée des Champions puis lors des quatre premières journées de Ligue 1, Alphonse Aréola n’a plus quitté les buts parisiens depuis la réception d’Arsenal.

« Ça l’a rendu dingue de lire cela »

Le comportement d’Unai Emery interroge donc, mais pour l’un de ses proches, le Basque souhaite uniquement faire jouer la concurrence. « Il veut mélanger au maximum pour maintenir tout le monde sous pression », confie-t-il dans les colonnes de L’Équipe. Malgré tout, l’ancien entraîneur du FC Séville aurait également été fou de rage en voyant que son choix de faire confiance à Aréola avait été divulgué dans la presse avant même qu’il annonce sa décision aux deux portiers. « Ça l’a rendu dingue de lire cela parce qu’il n’avait pas encore prévenu directement les intéressés », révèle ainsi un membre de l’entourage d’Emery toujours dans les colonnes du quotidien. Par la suite, il décidera d’aligner Kevin Trapp tout en confiant au Français que son heure viendra. Et elle est venue contre Arsenal le 13 septembre.