Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG/OL - Polémique : Aulas en rajoute une couche sur l’indemnité de licenciement de Laurent Blanc…

par A.M.

Depuis quelques semaines, Jean-Michel Aulas est en boucle contre le PSG et cette fois-ci, il revient sur les indemnités de licenciement de Laurent Blanc.

Contre toute attente, Nasser Al-Khelaïfi a pris la décision de se séparer de Laurent Blanc quelques semaines après la fin de la saison, et surtout trois mois après l’avoir prolongé. Un choix qui a coûté cher au PSG puisque le club de la capitale a dû verser une indemnité avoisinant le 20M€ pour rompre le contrat de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France. Une somme que ne digère pas Jean-Michel Aulas qui en a rajouté une couche après avoir déjà largement critiqué le comportement parisien dans ce dossier au moment des faits.

« En comptant les à-côtés pour le staff et les charges sociales, c’est une opération à plus de 50M€ »

« Avec le Qatar, c’est une aide d’État de 200 millions d’euros par an pour le PSG ! C’est ce qui conduit à des transferts insensés et à une complète dérégulation du championnat. Quand l’argent n’est jamais un problème, c’est la porte ouverte à tous les excès. Vous pouvez prolonger votre entraîneur pour le virer trois mois plus tard en lui versant 22 millions d’euros. En comptant les à-côtés pour le staff et les charges sociales, c’est une opération à plus de 50 millions d’euros sûrement. C’est bien plus que le budget annuel d’un club comme l’ASNL par exemple ! Quand je dis ça, ce n’est pas dirigé contre Laurent Blanc, que j’apprécie, c’est dirigé contre le mode de fonctionnement de Paris qui nuit à l’ensemble du foot français selon moi. Le PSG bénéficie d’un pouvoir de droit divin dans une économie libérale », lance-t-il dans une interview accordée à l’Est-Républicain.