Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG - Malaise : Pierre Menès prend position sur le cas Ben Arfa !

par C.C.

Pour la quatrième fois consécutive, Hatem Ben Arfa a été écarté du groupe du PSG par Unai Emery. Pierre Ménès avoue avoir du mal à comprendre les choix de l’entraineur.

Après Arsenal, Caen et Dijon, Hatem Ben Arfa n’est toujours pas dans le groupe du PSG pour affronter Toulouse. Son entraineur, Unai Emery, a une nouvelle fois pris la décision d’écarter le meneur de jeu pour les mêmes raisons : il ne se donnerait pas assez aux entrainements. Un choix dur, qu’a du mal à comprendre Pierre Ménès. Dans sa chronique de la semaine sur Direct Matin, le consultant de Canal + s’est exprimé sur ce dossier chaud du PSG.

« Emery pourrait au moins mettre Ben Arfa sur le banc »

« Cette nouvelle mise à l’écart ne risque pas d’atténuer les interrogations sur la gestion de son cas. Alors, bien sûr, on n’est pas à l’entraînement et on ne sait pas exactement ce qu’il s’y passe. Et puis, à défaut de bien connaître Emery, on connaît bien Ben Arfa pour savoir que s’il faut attendre des performances de sa part à l’entraînement pour le voir en match, il n’est pas près de jouer souvent. Maintenant, que le joueur formé à Lyon ne fasse même pas partie du groupe pour la quatrième fois d’affilée, la ficelle est un peu grosse. Comme il le fait avec Jesé, Unai Emery pourrait au moins mettre Ben Arfa sur le banc, quitte à ne pas le faire jouer. La finalité peut être considérée comme identique, mais il aura au moins le sentiment de faire partie de l’équipe. Dans le cas actuel, ça donne un peu l’impression que l’ancien coach du FC Séville fait acte d’autorité, voire d’autoritarisme, avec le joueur et qu’il délimite son territoire face au club. Hatem Ben Arfa, faut-il encore le rappeler, a en effet été ardemment souhaité par Nasser Al-Khelaïfi », a ainsi confié Pierre Ménès.