Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG - Malaise : «Aurier? Si c'était une tête brulée, le vestiaire l’aurait banni...»

par R.Y.

Alain Casanova s’est prononcé sur la personnalité de Serge Aurier (23 ans) ce mardi. L’entraîneur de Lens décrit notamment le joueur du PSG comme quelqu'un de sensible. 

Le calme après la tempête. Suite à son fameux Périscope, Serge Aurier a fait, durant de longues semaines, les gros titres. Et puis, alors qu’il commençait à être « tranquille », l’international ivoirien a eu la bonne idée de s’accrocher avec policiers. Le défenseur du PSG s’est, de nouveau, retrouvé dans la tourmente. Depuis, la saison a pris fin, les vacances sont passées et un nouvel entraîneur est arrivé. Le joueur formé à Lens semble être mieux. De nombreux spécialistes pensent même qu’il va réaliser une grosse saison. Sur France Football, Alain Casanova a présenté les caractéristiques de Serge Aurier, son ancien protégé à Toulouse. 

« Serge aime se donner un rôle important »

« C’est un garçon à fleur de peau, mû par le sentiment d’injustice. Il a appris à se modérer, mais c’est ancré en lui. (…) S’il était une tête brulée à l’état d’esprit pourri, le vestiaire l’aurait banni. Un effectif ne peut pas comporter que des joueurs lisses. Serge aime se donner un rôle important. Il a caractère fort, lié à une enfance difficile. Il a commis une sacrée erreur. Maintenant, il doit être d’une exemplarité totale », a confié Alain Casanova au sujet du latéral du PSG.