Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - PSG

EXCLU - Mercato - PSG : Barcelone en embuscade sur le dossier Di Maria ?

par A.H.

Selon le 10 Sport, actuellement en kiosque, si jamais Angel Di Maria venait à approfondir sa réflexion autour d’un éventuel départ du PSG, un club pourrait se positionner : le FC Barcelone.

Comme révélé par le 10 Sport, Angel Di Maria aurait quelques interrogations aujourd’hui sur sa situation au PSG. L’épisode Aurier, qui avait qualifié Di Maria de « guignol » sur Périscope, aurait marqué l’Argentin, et surtout il aurait eu le sentiment de ne pas avoir été assez soutenu par le PSG. A tort ou à raison ? Peu importe. Mais tout cela aurait laissé des traces dans son esprit. Au point de pousser Angel Di Maria au départ ? Aujourd’hui, ce serait allé un peu vite en besogne.

Plus de clause anti-Barça au prochain mercato pour Di Maria

En revanche, ce malaise de l’ailier argentin pourrait bientôt entrer en résonance avec l’intérêt d’un grand club européen, en embuscade depuis plusieurs années sur ce dossier, et qui pourrait trouver une nouvelle fenêtre de tir : le FC Barcelone. La direction catalane surveille le cas Di Maria depuis plusieurs saisons. Et un élément administratif pourrait changer la donne. Lorsqu’il a vendu Di Maria à Manchester United en juin 2014, alors que déjà le PSG et Barcelone avaient pris position, le Real Madrid avait pris le soin d’ajouter une clause « anti Barça » dans le deal avec MU. Révélé par Football Leaks, cette clause était inscrite pour bloquer un retour en Espagne, et surtout à Barcelone. Elle prévoyait que Manchester United verse une pénalité de 50 millions d’euros au Real Madrid si jamais MU revendait Di Maria au FC Barcelone l’année suivante. Ensuite, la pénalité baissait de 10 millions tous les ans. En juin 2015, Manchester United a finalement vendu Di Maria, mais au Paris Saint-Germain. Cette clause est donc devenue caduque, puisque Di Maria n’est plus un joueur de MU. Le PSG est, de son côté, libre de vendre Di Maria où il le souhaite. Le jour où il décidera de le vendre bien sûr…

Alexandre Higounet (avec A.B.)