Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Un ancien buteur du PSG tacle Galtier et les Verts !

par R.Y.

L’ancien attaquant du Paris Saint-Germain, Guillaume Hoarau, s’est payé Christophe Galtier et l’AS Saint-Étienne ce mardi.

Le buteur des Young Boys de Berne, Guillaume Hoarau a une dent contre Christophe Galtier et l’AS Saint-Étienne. Dans une interview accordée à France Football, l’ancien du PSG a pointé du doigt le mauvais comportement que les Verts ont eu à son égard. Alors qu’il devait signer à l’ASSE à l’été 2014, les dirigeants stéphanois se sont rétractés à la dernière minute, sans prévenir.

« Le côté humain vanté par les Verts, moi je ne l’ai pas vu ! »

« Après six mois à Bordeaux, j’étais à deux doigts de filer à Saint-Étienne. Mais vraiment à deux doigts : je me trouvais dans le train avec mon agent pour aller signer quand on m’a appelé pour m’annoncer que le contrat n’était pas prêt, ni homologué, et qu’il était préférable d’attendre vingt-quatre ou quarante-huit heures ! À notre arrivée, personne à la gare. Avec mon agent, on s’est retrouvés comme deux cons à attendre. Alors qu’on s’était mis d’accord, je n’ai plus jamais eu de nouvelles… Ce que j’ai trouvé « limite ». Christophe Galtier me suivait depuis la Chine, il souhaitait me donner ma chance pour être à nouveau performant. Saint-Étienne aurait été franchement la meilleure chose qui puisse m’arriver. J’étais aussi en contact avec Claude Makelele. Il me voulait à Bastia pour m’aider à retrouver mon niveau, surtout physiquement, ne serait-ce que pour six mois. Mais quand j’ai informé Claude de l’intérêt de Saint-Étienne et de la possibilité de jouer la Ligue Europe, il a compris et essayé de faire venir Brandao à Bastia. (…) Pour le remplacer, Saint-Étienne a choisi Ricky van Wolfswinkel. Ils ont choisi un joueur plus jeune et moins cher. Je ne suis pas en mode revanche et je ne me plains pas, mais j’aurais aimé avoir des explications. C’est le football. Ce sont des choses qui arrivent. Reste que le côté humain vanté par les Verts, moi je ne l’ai pas vu ! », a raconté Guillaume Hoarau.