Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Bielsa, Boutobba… Ce terrible constat sur la formation de l’OM !

par A.M.

Alors que l’OM peine à former de jeunes talents, Faouzi Djedou-Benabid s’est montré très inquiet pour la formation française.

« La formation à l’OM avait pris dix ans d’avance avec Bielsa, elle a reculé de dix ans en l’espace de 6 mois. À la fois c’est à l’image de l’ensemble de la formation française, à la fois le recrutement est médiocre. Les mecs en place se chient tellement dessus pour renouveler leurs contrats tous les deux ans qu’ils préfèrent la gagne plutôt que de faire progresser les jeunes. » Dans une interview accordée à Football Club de Marseille, Faouzi Djedou-Benabid, recruteur professionnel et auteur du livre « Pourquoi le foot français va dans le mur », dresse un terrible constat concernant la formation de l’Olympique de Marseille, et plus généralement de ce qui se passe avec les jeunes en général.

« Les gamins préfèrent partir, car on ne leur garantit pas du temps de jeu »

« Aujourd’hui, notre formation est réduite à cet état de fait (…) Vous savez, il y a 95% d’échec dans les centres de formation français. On n’y apprend rien, on n’y prépare plus rien, on met juste les enfants dans la difficulté, la discipline… C’est un crève-cœur. Mais quand j’entends que l’OM est le pire du pire, il y en a d’autres qui travaillent encore moins bien que l’OM. Bordeaux, Montpellier, Sochaux, Lorient, c’est une catastrophe. Le seul centre de formation qui bosse vraiment bien, c’est Lyon. Tout le reste, c’est du pareil au même. Après, l’OM et le PSG sont victimes de leur succès, ce sont des clubs de stars où il est difficile de faire jouer des jeunes. Les gamins, même s’ils sont bons, comme Boutobba à l’OM, préfèrent partir, car on ne leur garantit pas du temps de jeu. Ce n’est même pas une question d’argent… Mais à Marseille, on ne sait pas y faire. Même dans les trois derniers matches de Ligue 1 qui comptent pour du beurre, ils n’ont pas voulu faire jouer ni Lopez, ni Boutobba, ni Chabrolle… », ajoute-t-il.