Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : «Dieu Bielsa», Michel le «VRP du foot»… Pierre Ménès torpille l’OM !

par L.L.

Alors que l’OM n’en finit plus de faire parler, Pierre Ménès est revenu sur la saison particulièrement agitée du club phocéen.

Entre le départ de Marcelo Bielsa, le licenciement de Michel, les tensions en interne et les résultats sportifs décevants, l’Olympique de Marseille vit une saison cauchemardesque. Via sa chronique sur Direct Matin, Pierre Ménès a livré son sentiment sur le club phocéen. « Ça a commencé par le départ du Dieu Bielsa, statufié vivant mais qui a planté tout le monde. Et pas uniquement les méchants dirigeants, mais aussi ses joueurs et les supporters après la 1re journée, en août dernier. Il y a eu l’arrivée de Michel, sorte de VRP du foot, très classe, très souriant et très incompétent.  Tout s’est dégradé de semaine en semaine. Privé d’El Loco, Vincent Labrune n’avait plus de pare-feu ».

« Labrune voulait la tête de Michel… »

« Et puis, les relations entre Margarita Louis-Dreyfus et Vincent Labrune ont commencé à se tendre. Labrune voulait la tête de Michel histoire de gagner, pour changer, du temps. «MLD» n’était pas disposée à lui rendre ce service, et encore moins à faire un gros chèque à l’entraîneur espagnol. Finalement, Michel a pris la porte. Et l’OM, au comble de l’élégance, cherche à le licencier pour faute grave, ce qui est une vaste blague, mais qui en dit long sur l’incurie qui règne à la Commanderie. Passi, le roi de l’intérim, est de retour avec à côté de lui un Basile Boli encostardé, dont on cherche le rôle précis, voire même un semblant d’utilité. Légende ? Sûrement. Nouveau pare-feu ? Si tout va bien. Mais l’essentiel n’est pas là. L’OM est à vendre. Officiellement depuis quelques jours. Officieusement depuis des années », a ajouté Pierre Ménès.