Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - OM

Mercato - OM : Franck Passi soutenu par une figure emblématique du club !

par T.K.

Entraîneur principal et entraîneur adjoint de l’OM entre 2001 et 2007, Albert Emon est bien placé pour juger les débuts de Franck Passi cette saison en Ligue 1, et a défendu celui qui était son co-adjoint sous la houlette de José Anigo en 2014.

Alors que Margarita-Louis Dreyfus devrait vendre l’Olympique de Marseille à Frank McCourt à la fin de cette année, Franck Passi doit composer avec un contexte compliqué à chaque journée de Ligue 1 cette saison. Mais l’entraîneur de l’OM peut compter sur le soutien d’Albert Emon (63 ans), lui-même ancien joueur (1968-1977) et entraîneur (2001-2002, 2006-2007) du club phocéen. Une figure marseillaise que Passi avait bien connue quand les deux hommes étaient co-adjoints de José Anigo suite au limogeage d’Elie Baup en décembre 2013…

« On ne va pas faire le procès de l’entraîneur actuel… »

« Franck Passi ? Il a une connaissance du club. Cela fait 3-4 ans qu’il est entraîneur adjoint. Il a été l’adjoint d’Elie Baup, et l’OM a fini second. L’année d’après, cela a encore changé, mais lui est resté adjoint, tout comme avec Bielsa, puis après avec Michel. Je suis sûr qu’il peut faire beaucoup mieux que la 13e place de l’an passé. Il a des convictions tactiques, et il sait gérer un groupe de L1. Maintenant, c’est l’OM : il faut gagner 38 matchs sur 38, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue, ça me paraît difficile. L’année dernière, on est passé à travers malgré une équipe de qualité. Cette année, c’est une année de transition, que l’on a toujours bien supportée, ça marche par cycles. Il faut attendre un an voire deux pour que tout ce groupe se mette en place. On ne va pas faire le procès de l’entraîneur actuel, le problème est d’ordre général. L’OM va être racheté par un Américain qui vient du baseball, on peut laisser le temps aux gens en place qui connaissent bien le football… », a notamment déclaré Albert Emon pour Le Phocéen.