Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : «Je ne vois pas ce qui pourrait contraindre Vincent Labrune à partir !»

par L.L.

Candidat à la succession de Vincent Labrune en attendant la vente du club, Hervé Ghevontian n’a pas épargné le président de l'OM.

Au terme d’une saison cauchemardesque, Margarita Louis-Dreyfus a officialisé la mise en vente de l’Olympique de Marseille. L’avocat marseillais Hervé Ghevontian s’est proposé pour occuper le poste de président à la place de Vincent Labrune en attendant le rachat du club. Invité à s’exprimer pour le compte d’une interview accordée à La Provence, Hervé Ghevontian s’est confié et n’a pas manqué de tacler l’Orléanais.

« On a l'impression qu'il a repris son train-train »

« J'ai essayé de contacter Igor Levin, mais je n'ai pas eu de retour. Nous pensions que les choses ne bougeraient pas jusqu'à la finale de la coupe de France. Là, j'ai vraiment l'impression qu'on est en train de laisser la situation pourrir, et ça me chagrine. Je ne vois pas ce qui pourrait contraindre le président délégué actuel à partir. On a l'impression qu'il a repris son train-train, et qu'il n'est pas très actif pour préparer la saison prochaine... Certes, l'OM est une entreprise, mais c'est avant tout une entreprise sportive, et il faut s'occuper des résultats car c'est ça qui génère la passion. Cet aspect-là me semble avoir été oublié. Ce club est en train de partir dans tous les sens et c'est une grande tristesse. Je suis très inquiet pour la saison prochaine, on est dans une situation très grave. Le terme de "champ de ruines", que vous avez utilisé dans votre édition de lundi, est malheureusement exact », a-t-il expliqué.