Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Michel, Diarra… Ça se confirme pour ce problème dans le dossier de la vente du club !

par A.M.

Alors que la vente du club traîne en longueur, Michel et Lassana Diarra pourraient en être une cause indirecte.

Mis en vente le 13 avril dernier par Margarita Louis-Dreyfus, l’Olympique de Marseille n’a toujours pas été cédé. Le dossier de la vente traîne en longueur et les deux repreneurs potentiels qui resteraient en course (Gérard Lopez et le groupe américain Guggenheim Partners), auraient de bonnes raisons d’attendre comme l’expliquait en exclusivité Le 10 Sport. Les garanties de passif en sont effectivement la cause. Une information que confirme France Football ce jeudi.

L’amende de Diarra et les indemnités de Michel rédhibitoires pour la vente ?

L’hebdomadaire utilise le droit des entreprises pour se justifier : « La clause de garantie de passif est une convention conclue entre l’acquéreur et le cédant d’une entreprise consistant à garantir l’acheteur contre la découverte de différences entre ce qui avait été annoncé lors de la vente et la réalité. Cette clause prémunit l’acheteur d’éventuels passifs n’apparaissant pas dans les comptes. » Concrètement, les investisseurs auraient peur de se retrouver avec des dettes non déclarées dans les comptes. Par conséquent, on peut imaginer qu’un repreneur ne souhaite pas être contraint de payer l’amende de 10M€ de Lassana Diarra ou les 2M€ à 3M€ d’indemnités à verser à Michel et ses assistants après leur licenciement. Autrement dit, Margarita Louis-Dreyfus a encore un peu de travail avant de convaincre définitivement d’éventuels acquéreurs.