Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - OGC Nice

Mercato : OM, OL, LOSC... Pourquoi ils ont échoué pour Lucien Favre

par M.L.

Lucien Favre brille sur le banc de l'OGC Nice. D'autres clubs français étaient intéressés par ses services dans le passé.

Annoncé proche de l'OM en 2012, Lucien Favre est finalement resté au Borussia Mönchengladbach et Elie Baup est arrivé : « L’OM n’était pas le bon moment pour lui. Et sans manquer de respect à la Ligue 1, la Bundesliga est un championnat très attractif », confie Christophe Payot, l'agent de l'entraîneur suisse à 20 Minutes. L'OL y a également pensé pour la succession d'Hubert Fournier en décembre 2015 : « Il n’était plus sous contrat avec Mönchengladbach depuis quelques semaines. Il avait décidé de prendre une pause et de se ressourcer. C’était trop tôt pour lui. »

« Ça reste un regret »

En France, le LOSC a également été très proche d'enrôler Favre, en 2013 : « Favre était le choix numéro 1 de Michel Seydoux. Mais Frédéric Paquet, alors DG adjoint du club, nous a mis le doute car il fallait attendre un peu pour faire signer Favre, qui était encore sous contrat avec Mönchengladbach. Si on avait eu l’assurance totale de pouvoir le prendre, on l’aurait pris (…) Favre, que je suivais depuis deux ans en Allemagne, était pour moi le plus proche du projet Puel, c’est-à-dire le projet de développer les jeunes tout en ayant l’expérience et la capacité de gérer des joueurs expérimentés. On l’avait rencontré à trois reprises et il était très intéressé. Il voulait venir. Ça reste un regret. J’aurais aimé savoir ce qu’un entraîneur de ce niveau aurait pu faire avec Lille », a confié Jean-Michel Vandamme, ancien conseiller du président lillois.