Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Aurier, Marquinhos… L’énorme coup de gueule de Van der Wiel contre Laurent Blanc !

par T.M.

Cet été, Grégory Van der Wiel a quitté le PSG. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le défenseur n’a pas vraiment apprécié sa relation avec Laurent Blanc.

Si Grégory Van der Wiel est resté 3 saisons et demie au PSG, son passage dans la capitale ne restera pas dans les mémoires. Souvent critiqué, le Néerlandais a également dû faire avec les choix de Laurent Blanc. En effet, en concurrence avec Serge Aurier, l’actuel joueur de Fenerbahce devait également faire le replacement de Marquinhos à sa place. D’ailleurs, avec Blanc, Van der Wiel garde une énorme rancœur.

« On n’avait pas une très bonne relation »

En effet, pour le Canal Football Club, Grégory Van der Wiel n’a pas hésité à se lâcher sur Laurent Blanc, avouant : « Respecté à Paris ? Pas tout le temps. Je ne sais pas si ça venait du club ou si c’était le choix du coach. Parfois j’avais l’impression qu’il ne faisait pas le bon choix et qu’il était injuste avec moi. Quand je n’ai plus eu de nouvelles de Laurent Blanc, je me suis dit : “Peut-être que je ne suis pas vraiment respecté“. Des souvenirs de Blanc ? Pour être honnête on n’avait une très bonne relation. On ne se parlait pas beaucoup. Je ne savais pas ce qu’il pensait de moi. Est-ce qu’il me trouvait bon ? Parfois je jouais les gros matchs, puis 3 matchs consécutifs. Puis je ne pouvais pas jouer pendant un mois. Donc ce n’était pas clair pour moi. Bien sûr Aurier est un grand joueur. Mais après ce qu’il s’est passé la saison passée, revenir 4 ou 5 jours après cet incident et de jouer un quart de finale en Ligue des Champions. Peut-être tu peux parler avec tes joueurs. Quand Serge était absent, mettre Marquinhos à ma place, c’est le genre de choses qui me font dire : “Ok, tu n’es pas assez bon. Tu es le 3ème choix“. J’ai compris que pour Blanc, je n’étais pas assez bon pour Paris. Il était temps de partir. Marquinhos n’est même as arrière droit. Donc le mettre à mon poste était bizarre, même lui ne voulait pas y jouer. C’était bizarre ».