Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : «La vente de David Luiz à Chelsea est une bonne affaire»

par R.Y.

Le départ de David Luiz pour Chelsea en fin de mercato a entraîné de nombreuses réactions. Lors d’un débat organisé sur Le Parisien, le journaliste Frédéric Gouaillard s’est prononcé sur le transfert de l’international brésilien.

La plupart des spécialistes sont unanimes : la vente de David Luiz à Chelsea pour 38M€ est une bonne nouvelle pour le PSG. Pas au niveau de Marquinhos et Thiago Silva, l’ancien de Benfica aurait peu joué cette saison. D’autant plus qu’Unai Emery comptait donner du temps de jeu à Presnel Kimpembe et donc moins utiliser David Luiz. Suite à ce départ, le technicien espagnol n’a plus que trois véritables centraux de métiers à disposition. En cas de blessures, l’ancien coach du FC Séville risque d’être embêté. Dans les colonnes du Parisien, Frédéric Gouaillard a tenu à souligner ce problème.

« Le céder
pour environ 38 M€ est inespéré »

« Soyons clairs, la vente de David Luiz à Chelsea est économiquement parlant une
bonne affaire. A 29 ans, après deux
saisons où il n’a jamais vraiment
justifié son transfert à 50 M€, le céder
pour environ 38 M€ est inespéré. Sportivement en revanche, les
dirigeants parisiens ont pris un risque. Ce n’est pas tant le fait d’avoir vendu David Luiz que celui de ne pas l’avoir remplacé qui pose problème. En cas de blessure prolongée de Thiago Silva ou de Marquinhos, les deux centraux titulaires, Paris s’avancerait avec seulement deux stoppeurs pour disputer la Ligue des champions. Dont le jeune Kimpembe (21 ans), certes prometteur, mais qui ne compte aucun repère dans cette compétition où Paris connaît l’importance de terminer premier de sa poule. Certes, j’entends dire qu’Aurier, Thiago Motta, voire Krychowiak peuvent dépanner à ce poste. Mais quand le PSG évoque un haut degré d’exigence dans ce qu’il entreprend (stade, pelouse, préparation d’avant-match...), peut-il se satisfaire de pis-aller en cas de pépin physique ? Je ne crois pas. », a expliqué Frédéric Gouaillard.