Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Les doutes de Pierre Ménès sur le mercato du PSG

par M.L.

Emery, Ben Arfa, Krychowiak, Meunier... Le PSG a enfin passé la seconde dans son mercato. Mais les choix du club ont été remis en question par Pierre Ménès.

Si le consultant du Canal Football Club a validé le recrutement de Krychowiak, « un super joueur », il s'est montré beaucoup moins convaincu par Thomas Meunier : « Je ne sais pas si c’est sur ses performances lors de l’Euro que le PSG s’est décidé à recruter le latéral Belge, mais j’ose espérer que non et qu’ils ont d’autres renseignements sur lui. Parce que ce qu’il a montré tout au long de la compète m’a semblé d’une rare faiblesse ». Concernant Ben Arfa, il n'a pas cédé à l'euphorie : « Di Maria, Pastore, on parle de James. Avec Ben Arfa, ça fait beaucoup de monde dans la même zone non ? ».

Emery fera-t-il mieux que Blanc ?

De manière plus générale, Pierre Ménès a taclé Nasser Al-Khelaïfi pour sa gestion : « Laurent Blanc, prolongé trois mois auparavant, a donc pris la porte. Enfin, pas que la porte, puisque dans leur politique de gestion avisée, les Qataris ont payé de lourdes indemnités à son entraîneur et à son staff, la somme de vingt-deux millions d'euros n’ayant été confirmée par personne. Il suffisait pourtant de dire à Blanc : l’objectif, c’est d’atteindre les quarts et on prolonge. Tout aurait été plus simple, plus clair et plus logique. » Concernant le successeur de Blanc, Unai Emery, le consultant est resté très prudent : « Unai Emery a fait plus que ses preuves au niveau européen. Mais, la saison dernière, il a totalement fait l’impasse sur le championnat d’Espagne, le club andalou terminant à la septième place de la Liga avec aucune victoire à l’extérieur de la saison. Un choix impossible à faire à Paris. Il faudra également qu’il compose avec la personnalité des stars parisiennes, qui sont certainement moins malléables qu’un Adil Rami, un Benoît Trémoulinas ou un Kevin Gameiro »