Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Quand les langues se délient...

par M.L.

Après le dernier match de la saison qui a eu lieu samedi, c'est l'heure du bilan. Et pour certains joueurs, une mise au point était nécessaire.

Au lendemain de la finale de la Coupe de France, Wagner Ribeiro, l'agent de Lucas, « sa situation est compliquée. Lucas est frustré. Le match contre Manchester City est révélateur. Il aurait pu apporter plus. Mais le PSG n’est pas vendeur ». En début de semaine, deux autres joueurs ont parlé sans passer par leur agent.

Sirigu et Van der Wiel règlent leurs comptes

« On ne communiquait pas vraiment. Même pas du tout. Je suppose qu'il n'aime pas parler aux joueurs. Il ne m'a jamais expliqué pourquoi j'étais devenu le 2e ou le 3e latéral dans son esprit. Peut-être aurais-je pu comprendre son raisonnement », a notamment lancé Grégory Van der Wiel, en fin de contrat. De son côté, Salvatore Sirigu est sorti du silence au sujet de sa situation et de la concurrence avec Kevin Trapp : « Énervé ? Oui, que l’on ne m’ait jamais mis dans les conditions réelles de concurrence avec Kevin Trapp. Et cela m’a déçu. Quand je rentre de vacances et que je rejoins le groupe, je sais que le club a voulu me mettre dehors. Après tout ce que j’ai fait ici. (…) Peut-être parce que j’éprouve de l’amour pour le PSG, je suis arrivé au début du projet, à zéro. (…) Le problème, ce n’est même pas que je ne jouais pas, c’est que je n’étais pas pris en considération. »