Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
  • SC Bastia
  • Bordeaux
  • SM Caen
  • Evian TG
  • EA Guingamp
  • RC Lens
  • LOSC
  • Lorient
  • OL
  • OM
  • FC Metz
  • AS Monaco
  • Montpellier
  • FC Nantes
  • OGC Nice
  • PSG
  • Reims
  • Rennes
  • ASSE
  • Toulouse FC
  • Ligue 2
  • Espagne
  • Angleterre
  • Allemagne
  • Italie
Drôle d'ambiance

Real : Le dossier qui réveille les tensions Mourinho-Pérez

Perez Mourinho

Entre José Mourinho, l’entraîneur du Real Madrid, et son président Florentino Perez, les relations ne sont pas vraiment au beau fixe. Et une requête refusée de José Mourinho est venue réveiller les tensions.

 

Non, José Mourinho ne peut pas tout obtenir au Real Madrid. Non, c’est justement la réponse très ferme que s’est vu opposer, d’après As, l’entraîneur du Real Madrid à une de ses requêtes. Florentino Perez reste le patron du Real Madrid et vient de le prouver alors que José Mourinho souhaitait une nomination au sein du club merengue : celle de Fernando Hierro. L’ancien joueur du Real Madrid, ancien directeur sportif de Malaga qui a quitté ses fonctions il y a quelques mois, est une personnalité du football espagnol. José Mourinho l’a très bien intégré, et comptait sur lui pour jouer un rôle de porte-parole du Real Madrid auprès des grandes instances du football. Persuadé de se faire régulièrement flouer par l’arbitrage, Mourinho est convaincu qu’avec Hierro comme VRP de luxe, le Real se ferait une image toute neuve, et pourrait enfin avoir la cote auprès du corps arbitral.

 

Mourinho veut Hierro, Florentino dit non
Le problème, c’est que la réponse de Florentino Perez, toujours d’après As, a été claire et nette : Non. Florentino Perez et Fernando Hierro n’entretiennent pas les meilleures relations du monde depuis 2003 et l’époque où Hierro était monté au créneau pour contester le départ de Vicente Del Bosque, décidé à l’époque par un certain… Florentino Perez. Un problème personnel donc, mais qui est aussi révélateur des tensions du moment entre José Mourinho et Florentino Perez. José Mourinho estime notamment, et la polémique récente sur la Cantera du Real va dans ce sens, qu’il ne bénéficie pas du pouvoir total que son poste de manager devrait lui offrir, d’autant plus après le départ de Jorge Valdano du club. Par ailleurs, Mourinho verrait d’un mauvais œil l’approche de Perez auprès de Beckham pour que celui-ci soit nommé ambassadeur du club, la jugeant « inutile ». La tension est donc plus que palpable, aujourd’hui, à Madrid, autour du cas Mourinho. Et nul doute que du côté de Manchester City, voire du PSG, on garde une oreille attentive à l’évolution du feuilleton.

Le 10 Sport

Retrouvez toute l'actualité du mercato

Retrouvez toutes les vidéos