Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
  • SC Bastia
  • Bordeaux
  • SM Caen
  • Evian TG
  • EA Guingamp
  • RC Lens
  • LOSC
  • Lorient
  • OL
  • OM
  • FC Metz
  • AS Monaco
  • Montpellier
  • FC Nantes
  • OGC Nice
  • PSG
  • Reims
  • Rennes
  • ASSE
  • Toulouse FC
  • Ligue 2
  • Espagne
  • Angleterre
  • Allemagne
  • Italie
polémique

Real Madrid : Le papier qui tue la réputation de Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo

A la recherche de popularité, Cristiano Ronaldo n’est toujours pas épargné par le public adverse. Et les journalistes s’y mettent également. Eduardo Galan, confrère de Levante, a vivement attaqué CR7 dans un article au vitriol. Extraits.

 

« Cristiano n’est pas une diva ». Le titre du papier d’Eduardo Galan aurait pu être un plaidoyer pour le Portugais, à quelques semaines de la remise du Ballon d’or. En commençant la lecture, on s’aperçoit rapidement que le titre est trompeur et ironique. Car ce journaliste de Levante n’y va pas par quatre chemins et attaque Cristiano Ronaldo de tous les côtés. Il s’appuie notamment sur les propos de son coéquipier, Xabi Alonso : « Cristiano Ronaldo n’est pas une diva mais il n'y a presque aucune relation entre nous en dehors du vestiaire et du terrain ». C’est à partir de là que les premières critiques font leur apparition : « Xabi Alonso dit qu'ils n'ont pas de relations en dehors du terrain. C’est vraiment possible avec toi Cristiano ? Toi qui est si discret, agréable et accessible ? »

 

La famille prise pour cible
Eduardo Galan ne s’est pas contenté du côté sportif de la vie de Cristiano Ronaldo. S’attaquer à sa mère et à sa copine n’a pas été un obstacle. Bien au contraire : « Il vit avec sa mère. Quelle diva ne vit pas avec sa mère ? Whitney Houston ou Arantxa Sanchez Vicario ont passé leurs meilleures années aux côtés de leur mère ». La comparaison n’est pas anodine. Arantxa Sanchez, joueuse de tennis, a été ruinée par ses parents tandis que Whitney Houston, maintenant décédée, a longtemps vécu chez sa mère. Après la mère, la copine du Portugais en a pris pour son grade : « Sa petite amie est une grande idiote. Elle aime le shopping et rien d’autre à part les voitures, les vêtements de luxe et les bijoux ».

 

Eduardo Balan est allé trop loin pour montrer qu’il détestait Cristiano Ronaldo, qu’il a d'ailleurs qualifié de « kéké » tout au long de son papier ?

 

Découvrez Le 10 Sport de cette semaine, en kiosques ou en ligne

Le 10 Sport

Retrouvez toute l'actualité du mercato

Retrouvez toutes les vidéos