Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Formule 1

Formule 1 : Fernando Alonso n’a pris «aucun plaisir» au Canada ce week-end !

par M.E.

Alors qu’il a brillé à il y a deux semaines en Principauté, Fernando Alonso a connu une course beaucoup plus difficile au Canada…

Au Québec, les McLaren ont retrouvé un circuit plus traditionnel. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela n’a pas réussi à Fernando Alonso et Jenson Button. Respectivement partis 10e et 12e, l’Espagnol et le Britannique n’ont pas pu bénéficier des intempéries malgré de gros nuages noirs au-dessus du circuit Gilles Villeneuve. Le champion du monde avec les Brawn GP a été abandonné par son moteur et a pu observer du muret des stands son coéquipier louper le point promis au 10e pour quelques secondes. Le double champion du monde n’a, par ailleurs, pas apprécié sa course, bien loin des scénarios qu’il aime.

« Aucun plaisir à piloter dans ces conditions »

« Nous n’avions pas le rythme aujourd’hui. Nous étions hors des points et cela faisait 50 tours que j’étais avec le même train de pneus. Les autres pilotes allaient plus vite que moi. Nous étions à trois secondes du rythme. J’ai donc demandé à l’équipe si je pouvais m’arrêter pour chausser de nouveaux pneus et prendre du plaisir, mais l’équipe n’a pas voulu. Nous occupions la onzième place et les points étaient toujours possibles si quelque chose se produisait à l’avant de la course. Mais j’ai probablement été le seul pilote aujourd’hui à faire autant de tours avec le même train de pneus. Devoir faire 55 tours avec le même train, devoir économiser de l’essence, être à deux secondes du rythme... Vous savez, il n’y a aucun plaisir à piloter dans ces conditions », a ainsi expliqué Fernando Alonso au micro de Sky Sports.