Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Formule 1

Formule 1 : «Lewis Hamilton semble moins appliqué et moins impliqué»

par A.M.

Alors que Lewis Hamilton a été dominé par Nico Rosberg à Bakou, Franck Montagny tire la sonnette d’alarme pour le Britannique.

Après un début de saison compliqué durant lequel il avait vu Nico Rosberg remporter les quatre premières courses de la saison, Lewis Hamilton semblait avoir redressé la barre grâce à ses succès à Monaco et au Canada. Mais à Bakou, le triple champion du monde est retombé dans ses travers en commettant des erreurs en qualifications. Finalement 5e, le Britannique a laissé filer des points à son coéquipier qui a remporté le premier Grand Prix de l’histoire en Azerbaïdjan. Mais Franck Montagny s’inquiète du comportement d’Hamilton.

« On a l'impression que la F1 l'ennuie »

« Il a eu un début de saison difficile, avec plusieurs problèmes techniques. Mais il arrivait à garder le moral et à être convaincant. Ça a marché puisqu'il a refait un retard énorme en deux courses (à Monaco et à Montréal, ndlr). À Bakou, il est apparu trop facile : il était persuadé qu'il battrait facilement Rosberg. Le fait est que Hamilton semble moins appliqué et impliqué qu'il ne l'était par le passé. À Bakou, il donnait l'impression d'arriver en terrain conquis en décidant de se passer du simulateur et en comptant sur son talent. On s'aperçoit qu'il a fait des erreurs, qu'il est sous pression. Hamilton fait beaucoup parler de lui hors des circuits, et on a l'impression que la F1 l'ennuie. Ça peut lui porter préjudice », confie-t-il dans sa chronique pour Le Point.