Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Formule 1

Formule 1 : «Pourquoi ne pas disqualifier Sebastian Vettel ?»

par A.M.

Alors que les insultes de Sebastian Vettel à Charlie Whiting ne sont pas passées inaperçues, Jacques Villeneuve aurait aimé que de sanctions soient prises.

Le Grand Prix du Mexique a été plutôt animé dans les derniers. Bloqué par Max Verstappen, Sebastian Vettel est apparu très énervé au volant en défendant de manière très agressive sur Daniel Ricciardo. Mais surtout, il a insulté Charlie Whiting, directeur de course de la Formule 1, qui n’avait pas infligé de sanction en course à Verstappen. Finalement, l’Allemand n’a pas non plus écopé de pénalité malgré ses mots très durs, ce que regrette Jacques Villeneuve.

Villeneuve veut disqualifier Vettel

« Vettel méritait de recevoir une grosse pénalité hors course pour ses propos radio. On se demande d’ailleurs pourquoi la plupart des conversations radio ne passent pas à la télé, mais celle-là si. Je ne suis pas sûr qu’il soit au courant que le message pouvait passer à la télé. Qu’il soit transmis à Charlie Whiting, oui, mais pas que les téléspectateurs allaient l’entendre eux aussi. Mais oui, il insulte l’arbitre et au foot il aurait sans doute pris un carton rouge alors pourquoi pas le disqualifier pour le Grand Prix suivant. Mais il n’y a pas réellement de réglementation sur ce genre de situation donc c’était difficile [pour la FIA] de le pénaliser pour ça. Je pense donc qu’on a trouvé un prétexte pour le pénaliser [plus sévèrement] pour ce qu’il a fait en course, surtout que 10 secondes c’est du jamais vu. D’autant plus que Verstappen n’a pris, lui, que 5 secondes », confie le champion du monde 1997 à Minute-Auto.