Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Formule 1

Formule 1 : Quand le patron de Red Bull vole au secours de... Lewis Hamilton !

par G.M.

Très critiqué pour son attitude à Abu Dhabi, Lewis Hamilton a été défendu par Christian Horner !

« Je ne pense pas que ce que j’ai fait était dangereux ou déloyal. Nous nous battions pour le championnat, j’étais en tête du Grand Prix, c’était donc à moi d’imposer le rythme que je voulais. Ce sont les règles. Je n’ai jamais senti une seule seconde que je n’avais plus la course en main et que j’allais la perdre. C’est dommage qu’ils aient réagi de la sorte », expliquait dimanche Lewis Hamilton. Très critiqué après son attitude à Abu Dhabi, le Britannique n'a donc pas tardé à réagir à ceux qui lui reprochaient d'avoir ralenti volontairement. Et il a trouvé du soutien du côté de... Red Bull !

« Lewis n’a rien fait de déloyal »

« Je l’avais dit. Il a toujours semblé évident que Lewis piloterait le plus lentement possible s’il était en tête. Il fallait être naïf pour penser que la course allait se dérouler différemment étant donné ce qu’il y avait en jeu. Gagner la course n’allait rien changer pour Lewis, il avait besoin que des pilotes s’intercalent entre lui et Nico, et cela n’aurait jamais été possible s’il avait roulé à fond. Il a gagné la course aussi lentement que possible. Ça ressemblait à un match de foot où une équipe garde la balle pour éviter de donner à l’équipe adverse une occasion de marquer. Franchement, Lewis n’a rien fait de déloyal. Il n’a enfreint aucune règle. Ce serait injuste de le critiquer pour son pilotage. Ce qu’il a fait était logique, car c’était pour lui sa seule chance de remporter le championnat », a ainsi confié Chris Horner à f1i.